Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Presque toute l'Europe du Sud voit rouge sur la carte de la Covid-19



            Partager Partager

Le vert reste l'exception sur la carte des items combinés dans les régions de l'Europe du Sud (carte : ECDC)
Le vert reste l'exception sur la carte des items combinés dans les régions de l'Europe du Sud (carte : ECDC)
UE. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a dû partir précipitamment, jeudi 15 octobre 2020, de Bruxelles où elle assistait au Sommet des dirigeants européen après un test positif au coronavirus d'un des ses collaborateurs. "J'ai moi-même été testée négative. Cependant par mesure de précaution, je quitte immédiatement le Conseil européen pour me mettre en quarantaine", a-t-elle précisé.

De plus, à cause de l'évolution de la Covid-19 en France et en Belgique, la prochaine session du Parlement européen, qui devait se tenir du 19 au 22 octobre 2020 à Strasbourg, se déroulera uniquement par visioconférence, a annoncé David Sassoli, son président, vendredi 16 octobre 2020 sur Twitter. Les députés sont aussi appelés à ne plus se rendre à Bruxelles.

C'est dans cette période difficile que le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) publie, pour la première fois, une carte sur l'état de la pandémie dans les régions de l'Union européenne. Elle sera désormais hebdomadaire, tous les jeudis, comme l'ont décidé, mardi 13 octobre 2020, les ministres européens réunis à Luxembourg. Cette carte indique le nombre de cas nouvellement notifiés pour 100 000 habitants au cours des quatorze derniers jours, le nombre de tests de dépistage pour 100 000 habitants effectués au cours de la semaine écoulée (taux de dépistage) et le pourcentage de tests de dépistage positifs effectués au cours de la semaine écoulée (taux de positivité des tests).

Italie et Grèce, les bons élèves du Sud

La première carte de l'état de la pandémie (ici avec tous les items combinés) dans l'Union européenne sera publiée toutes les semaines (carte : ECDC)
La première carte de l'état de la pandémie (ici avec tous les items combinés) dans l'Union européenne sera publiée toutes les semaines (carte : ECDC)
Des codes couleurs permettent d'identifier le taux de contamination au coronavirus de chaque région de l'Union européenne.

Vert signifie que le taux de notification sur quatorze jours reste inférieur à vingt-cinq et le taux de positivité des tests inférieur à 4%.

Orange indique que le taux de notification sur quatorze jours est inférieur à cinquante et le taux de positivité des tests supérieur ou égal à 4%, ou que le taux de notification sur quatorze jours se situe entre vingt-cinq et 150 et le taux de positivité des tests demeure inférieur à 4%.

Rouge montre que le taux de notification sur quatorze jours s'avère supérieur ou égal à cinquante tandis que le taux de positivité des tests est supérieur ou égal à 4%, ou que le taux de notification sur quatorze jours est supérieur à 150.

Gris, enfin, désigne les Etats membres n'ayant pas fourni suffisamment d'informations ou dont le taux de tests est de 300 ou moins.

Destinée à mieux harmoniser les recommandations, ces données vont permettre aux gouvernements de prendre des décisions sur les restrictions de voyage pour les personnes provenant de zones orange ou rouge (voire grise) en leur imposant des mesures spécifiques (notamment des tests ou des interdictions pures et simples). Seize pays comportent du rouge, la couleur prédominante dans l'Union européenne.

Toute l'Europe du Sud se teinte de rouge également sur cette première carte sauf trois exceptions. L'Italie affiche en priorité du orange, sauf la région de Calabre qui se trouve en vert. La Grèce se partage entre vert et orange. Chypre se trouve intégralement en orange.

A noter également, la région portugaise d'Alentejo (capitale : Evora), seule à bénéficier du orange dans une péninsule ibérique entièrement couverte de rouge.

Vendredi 16 Octobre 2020

Lu 1261 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.