Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Premier fonds d’investissement espagnol réservé aux PME


Rédigé le Jeudi 5 Novembre 2015 à 13:16 | Lu 3178 commentaire(s)


Réunion d'investisseurs sous l'égide de l'association espagnole d'entités de Capital Risque (photo ASCRI)
Réunion d'investisseurs sous l'égide de l'association espagnole d'entités de Capital Risque (photo ASCRI)
ESPAGNE. Collins Capital Développement, société de capital risque tout juste créée à Barcelone, se revendique comme le premier fonds d’investissement exclusivement dédié aux PME en Espagne. C'est en tout cas ainsi que le définissent les statuts de cette structure lancée par l'entrepreneur Pablo Garriga, qui a réuni 1,4 M€ pour le lancement de l'entreprise avec l'appui de ses partenaires investisseurs.

Collins Capital Développement a pour vocation des « prises de participations temporaires dans le capital d’entreprises ni immobilières ni financières, non cotées sur le premier marché boursier ». La société de capital risque exclue également a priori les start-up et veut privilégier des sociétés qui n'ont pas encore atteint le seuil des 5 M€ de chiffre d'affaires.
 
Le périmètre des petites et moyennes entreprises ciblées est clairement déterminé. Et les objectifs d'investissement tout aussi clairement énoncés, puisque Collins Capital veut mobiliser à court terme 15 M€ pour soutenir notamment le développement des PME espagnoles innovantes. À condition que ces entreprises présentent un potentiel de croissance de 15 à 20 % par an. L'objectif étant de prendre des participations à l'occasion des augmentations de capital pour des durées de placement de trois à quatre ans.
 
Au delà de cette initiative, la création de Collins Capital Développement confirme l'analyse de Javier Ulecia, président de l'Association Espagnole des Entités de Capital Risque (ASCRI) : « Les données enregistrées en 2014 confirment que le secteur du capital risque a laissé la crise derrière lui ». Ce secteur a représenté près de 3,5 mrds € d'investissements en Espagne l'an dernier, et plus de 21 mrds € si l'on considère le volume total investi entre 2007 et 2014, selon les chiffres de l'ASCRI. Avec une inversion des courbes qui avait commencé voici déjà deux ans, et qui semble donc augurer d'une tendance durable à la récupération.