Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Les rapports de l'IPEMED

            partager partager

Pour une industrialisation efficace de l’Afrique


Publié en décembre 2016 par le Dr Mariem Brahim.



Les pays d’Afrique du Nord et d’Afrique Subsaharienne s’industrialisent de plus en plus pour satisfaire – eux-mêmes – leurs marchés intérieurs en pleine expansion. Rien ne peut s’opposer à cette industrialisation en Afrique. Mieux, l’Europe et la France doivent l’encourager par une politique industrielle hardie euro-africaine et par la co-production de cette industrialisation bienfaitrice du Sud.

Mieux vaut en effet valoriser notre proximité géographique et culturelle et notre complémentarité en créant des entreprises de co-production, en créant des joint-ventures, en valorisant nos brevets et notre savoir-faire industriels et, ce faisant, en redynamisant notre propre tissu industriel. Notre intérêt est de contribuer au développement industriel de l’Afrique « dont la démographie va porter 450 millions de jeunes sur le marché du travail en 30 ans alors que la croissance africaine actuelle ne permet d’espérer que la création de 250 millions d’emplois, le fossé est angoissant » selon Jean-Michel Severino. Il faut, à tout prix, chercher à renforcer la croissance industrielle africaine ! Il faut, à tout prix, soutenir les entrepreneurs africains !

Extrait :

L’Afrique du Nord : l’industrialisation est déjà en marche Une étude menée par l’ipemed1 montre que depuis 1980, les Pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée (PSEM) s’industrialisent en substituant la production intérieure aux importations sauf l’Algérie et la Libye qui ont pris du retard dans la diversification de leurs activités de production. Les entreprises françaises et européennes sont très actives dans les PSEM, les incluant dans leurs chaînes de production, et ce faisant, transfèrent progressivement leurs technologies.








Jeudi 1 Décembre 2016
Lu 2303 fois