Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Pour ses 20 ans, l’Institut de la Méditerranée crée une antenne en Tunisie



L’Institut de la Méditerranée Tunisie, fondé en avril 2014, initiative commune de la Banque Centrale de Tunisie et de l’Institut de la Méditerranée de Marseille, vise à développer une expertise régionale d’excellence dans les domaines socio-économique, monétaire et financier. Après un diagnostic de la situation du pays, il s’agira d’élaborer une étude stratégique de reconstruction et de développement sur la période 2015-2020. Cette étude devrait être présentée en septembre à Paris, lors de la conférence des amis de la Tunisie.




Chedly Ayari, président exécutif de l’Institut de la Méditerranée – Tunisie, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie et professeur émérite à l’Université de Tunis El Manar. (Photo D.R)
Chedly Ayari, président exécutif de l’Institut de la Méditerranée – Tunisie, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie et professeur émérite à l’Université de Tunis El Manar. (Photo D.R)
« L’Institut de la Méditerranée – Tunisie bénéficiera d’un rayonnement sud-méditerranéen, régional, voire même sub-africain. Complémentaire à l’Institut de la Méditerranée de Marseille, il a pour vocation de fournir des alternatives viables à une sortie résiliente et inclusive de la Tunisie de l’actuelle phase de transition démocratique, en contribuant à une nouvelle dynamique de l’économie politique des réformes, en repensant la politique macroéconomique et sectorielle », explique Chedly Ayari, président exécutif de l’Institut de la Méditerranée – Tunisie, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie et professeur émérite à l’Université de Tunis El Manar. Cette nouvelle institution bénéficie du soutien du fonds d’aide de l’État tunisien, des milieux d’affaires et des cotisations des membres adhérents.  Elle est parrainée par la Banque Centrale de Tunisie qui contribue à la logistique de recherches via sa plateforme d’études et de données.

Professeur à l’Université de Tunis, Sami Mouley a été nommé directeur général exécutif de l’Institut de la Méditerranée – Tunisie, chargé de coordonner l’étude stratégique de reconstruction et de développement de l’économie tunisienne, reposant sur un programme quinquennal 2015-2020.

"Ces années seront cruciales pour le développement économique et social du pays"

Professeur à l’Université de Tunis, Sami Mouley a été nommé directeur général exécutif de l’Institut de la Méditerranée – Tunisie. (Photo DR)
Professeur à l’Université de Tunis, Sami Mouley a été nommé directeur général exécutif de l’Institut de la Méditerranée – Tunisie. (Photo DR)
« Ces années seront cruciales pour le développement économique et social du pays. C’est à ce moment-là que devront être mises en place les conditions d’une croissance qui devrait permettre à la Tunisie de sortir de la trappe des pays à revenu moyen pour emprunter le chemin qui conduit vers le groupe des pays à hauts revenus. Cela suppose de consolider les progrès déjà réalisés tout en développant un nouveau modèle de croissance plus progressif et plus inclusif. Cette étude stratégique doit fournir des éléments permettant de faire ces choix. Il s’agit de bâtir une matrice quinquennale de reconstruction économique avec à la clé une programmation budgétaire et un cadre de dépenses à moyen long terme qui serait proposé au ministère de l’Économie et des Finances tunisien », détaille Sami Mouley.

Le fonds arabe de développement économique et social, le ministère français de l’économie, la délégation tunisienne de l’Union européenne et la banque mondiale pourraient contribuer financièrement à la réalisation de cette étude.

« Une première phase concernera les diagnostics et les visions prioritaires de réformes structurelles à moyen terme. Une deuxième étape portera sur le plan quinquennal de reconstruction et de développement économique à l’horizon 2015-2020. Ce plan détaillera les leviers du changement et une nouvelle génération de réformes opérationnelles proposées pour consacrer un nouveau palier de croissance inclusive ».

English version

 
Article réalisé en partenariat avec le Femise


Lundi 23 Juin 2014




Lu 957 fois













Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA