Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Pour José Luis Rodriguez Zapatero, "Le bâtiment n'est plus un secteur rentable en Espagne"


Rédigé par Francis Mateo, à BARCELONE, le Vendredi 16 Juillet 2010 - Lu 3353 fois


José Luis Rodriguez Zapatero promet encore davantage d'austérité (DR)
José Luis Rodriguez Zapatero promet encore davantage d'austérité (DR)
ESPAGNE. À l'occasion du « Débat sur la Nation », qui marque chaque année les lignes directrices de l'État au Parlement espagnol, le président José Luis Rodriguez Zapatero a confirmé le 15 juillet 2010 la fin du modèle de développement basé sur le bâtiment, qui avait pourtant assuré la croissance du pays au cours de la dernière décennie... jusqu'à l'effondrement de l'économie espagnole en 2008.


« Le bâtiment n'est plus un secteur rentable en Espagne; tant que nous n'aurons pas pris conscience de cette réalité, nous ne seront pas préparés à changer notre modèle de production », a souligné le chef d'état devant l'assemblée des députes. 

 

La fin du bâtiment, c'est tout un changement de culture en Espagne, un pays qui a construit entre 2004 et 2007 plus de logements que la France, l'Allemagne et la Grande Bretagne réunies. La note se paye aujourd'hui notamment par un taux de chômage qui est passé en trois ans de 8 à 20%. 


Après la crise économique, la crise politique

Au terme de son discours devant le Parlement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero a fixé le cap en termes très clairs : « Nous allons vers davantage d'austérité, de réformes nécessaires (dont celle des retraites)... Tant que ne créerons pas d'emploi, nous ne pourrons envisager un horizon favorable pour notre pays ».  

 

Une perspective qui isole totalement le Parti socialiste, dont la faible majorité au parlement apparaît bien fragile entre une gauche qui dénonce sa politique d'austérité, et une droite qui réclame des élections anticipées avant l'échéance présidentielle de 2012. La crise politique s'ajoute à la crise économique. 






1.Posté par Julio Martínez le 19/07/2010 10:17
Zapatero a nié la crise pour motifs électoraux, ce pourquoi il n'a pas pris de mesures à temps. Zapatero a soutenu le secteur immobilier jusqu'à il y a peu de temps. Zapatero est une personne à laquelle on ne peut pas se fier parce qu'il est capable de dire une chose et son contraire. Il ment trop.


   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info