Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Pour Euler Hermes, l'économie turque doit s'attendre à un atterrissage brutal



            Partager Partager

La Turquie n'est pas sortie de la passe (photo : F.Dubessy)
La Turquie n'est pas sortie de la passe (photo : F.Dubessy)
TURQUIE. "Il en faut plus pour rétablir la confiance des investisseurs". Dans son rapport sur l'économie turque, publié lundi 15 octobre 2018, l'assureur crédit Euler Hermes (2,56 mrds€ de chiffre d'affaire en 2017) tire la sonnette d'alarme. Le titre de l'audit, "atterrissage brutal à l'horizon", résume bien les difficultés auxquelles doit s'attendre ce pays plongé dans une crise, notamment monétaire, depuis août 2018.

La surchauffe de son économie s'est effectivement traduite par la chute de la livre turque imputable selon le rapport au "retrait continu de la liquidité mondiale résultant du resserrement monétaire en cours aux Etats-Unis, ainsi que d'erreurs de politique économique durables. En particulier, la banque centrale de la République turque n'a pas relevé ses taux d'intérêt à la fin du mois de juillet, malgré une inflation en hausse et une querelle politique avec les Etats-Unis qui a abouté à l'imposition de sanctions contre la Turquie".

De 4,4848 pour un dollar le 31 mai 2018, la livre turque atteignait les 6,3623 livres pour un dollar le 13 septembre 2018. Le rapport évalue, toujours dans son pire scénario, un taux de change de 7 livres pour un dollar en 2019 (6 livres dans le meilleur scénario). "La livre turque devrait se déprécier en moyenne de - 40% par rapport au dollar américain en 2018 et de - 37% en 2019", indique le rapport de la filiale d'Allianz.

Des réformes en retard

Même si "la hausse de 625 points de base des taux d'intérêt en septembre a calmé les marchés financiers à court terme", l'assureur crédit juge nécessaire "un resserrement budgétaire supplémentaire pour stabiliser l'économie à moyen-terme". Tout en notant que "le programme pour la nouvelle économie 2019-2021 du gouvernement turc va dans la bonne direction en mettant l'accent sur un rééquilibrage de l'économie", le rapport précise cependant que "la Turquie a toujours eu des réformes en retard et des écarts par rapport aux programmes économiques".

Pour Euler Hermes, le pays doit s'attendre à une croissance de seulement 3,3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2018 et 0,4% en 2019 - selon le pire scénario qui aurait 70% de chances d'arriver - contre 7,4% en 2017. L'inflation flamberait à 16,4% en 2018 et 18% en 2019. "Le déficit du compte courant persistant, le talon d'Achille de longue date de la Turquie, s'est creusé davantage alors que les entrées de capitaux se sont affaiblies  (...) Les dettes à court terme ont augmenté rapidement et ont dépassé les réserves officielles de change plus de deux fois depuis fin 2017", pointe l'auditeur.

Voir l'étude Euler Hermes sur l'économie turque


Lundi 15 Octobre 2018

Lu 2121 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:04 Croissance : l'Europe à la peine


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss