Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Port de Marseille: le trafic conteneurisé recule de 15% en 2008


La réforme des ports et la crise économique ont eu raison des trafics 2008 pour Marseille qui achève l’année sur un repli de 0,3% par rapport à 2007, dépassant péniblement les 96 millions de tonnes. Côté passagers en revanche, le temps est au beau fixe grâce à la croisière qui, pour la première fois, franchit le cap des 500.000 voyageurs.


            Partager Partager

Le trafic conteneurisé de Marseille, tourné vers la Méditerranée, a été moins affecté par la crise que le terminal de Fos (Photo NBC)
Le trafic conteneurisé de Marseille, tourné vers la Méditerranée, a été moins affecté par la crise que le terminal de Fos (Photo NBC)
FRANCE. 2008 aura été une année en demi-teinte pour le port de Marseille avec un trafic total de 96,01 millions de tonnes, en recul de 0,3% par rapport à 2007.

Au cours de cette année, particulièrement mouvementée, marquée par le passage vers le statut de Grand Port Maritime, le port a subi de multiples déconvenues: retard de la mise en service du terminal méthanier de GDF, ralentissement d’activité de l’usine Arcelor-Mittal et, en fin d’année, l’émergence d’une crise économique de grande ampleur auxquels sont venus s’ajouter 15 jours de blocage des terminaux pétroliers.

Le port, désormais dirigé par Jean-Claude Terrier, estime avoir fait "preuve de résistance" en stabilisant ses trafics malgré toutes ces fortunes de mer.

+1% pour les hydrocarbures, -12% pour les marchandises diverses

Le trafic passagers sur l'Algérie a reculé de 7%, principalement en raison de l'intensification des contrôles douaniers en Algérie (Photo NBC)
Le trafic passagers sur l'Algérie a reculé de 7%, principalement en raison de l'intensification des contrôles douaniers en Algérie (Photo NBC)
La hausse des hydrocarbures, vracs solides et vracs liquides (de 1 à 8%) a été neutralisée par la baisse des marchandises diverses qui ont particulièrement souffert des mouvements sociaux de fin d’année et du ralentissement des échanges dû à la crise économique mondiale.

Avec un peu plus de 63 MT, les hydrocarbures ont terminé l’année en croissance de 1% par rapport à 2007 et les vracs solides, à 14,1 MT, ont progressé de 8%. Les vracs liquides ont progressé de 8% par rapport à 2007, totalisant 3,59 MT.

Les marchandises diverses ont subi de plein fouet (-12% par rapport à 2007, 15,19 MT) les effets de la récession, notamment avec l’Asie et des mouvements sociaux de fin d’année.

"Le segment des conteneurs a difficilement résisté à cette mauvaise conjoncture et voit le nombre de conteneurs manutentionnés baisser de 15%. L’activité conteneurs de Fos, où les zones Asie et Amérique sont prépondérantes, est la plus affectée avec une chute de 21% tandis que les bassins de Marseille, spécialisés dans les échanges avec la zone Méditerranée, résistent mieux avec une diminution de 3% du nombre de conteneurs", explique la direction du GPMM.

Seul le roulant a progressé de 1% sur l’année.

"Les marchandises conventionnelles, fortement liées aux échanges de produits sidérurgiques actuellement en régression, subissent une baisse de 18% en cumul annuel", ajoute le port.

539.000 croisiéristes en 2008

Un demi-million de croisiéristes ont franchi la coupée à Marseille en 2008 (Photo NBC)
Un demi-million de croisiéristes ont franchi la coupée à Marseille en 2008 (Photo NBC)
En dépit d’un contexte particulièrement mouvementé, le trafic passagers est resté stable en 2008 avec un peu plus de 2 millions de voyageurs en 2008.

L’année aura été marquée par la "croissance exceptionnelle de 25% des croisières", avec 539.000 croisiéristes. Un phénomène qui s’explique par l’annualisation des escales de paquebot, l’augmentation du nombre d’escales par les opérateurs traditionnels (Royal Carribean par exemple) et l'arrivée d’Aida Cruises.

Concernant le trafic lignes régulières, l’érosion entamée en 2007 (-2%) s’est poursuivie, sur l’Algérie notamment. "Le retrait de 20% du trafic cumulé de et vers l’Algérie entraîne une diminution de 7% du trafic lignes régulières", indique le port de Marseille qui explique ce repli par des mesures de contrôle plus restrictives des douanes algériennes afin de limiter les importations clandestines par les "trabendos".

Sur la Tunisie, les trafics sont en recul de 1% et sur la Corse, ils sont restés stables.

Jeudi 15 Janvier 2009

Lu 2931 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.