Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Peugeot SA et Fiat Chrysler Automobiles discutent d'un mariage


Rédigé le Mercredi 30 Octobre 2019 à 08:57 | Lu 2129 commentaire(s)


PSA (ici l'usine de Kenitra au Maroc) veut désormais convoler avec Fiat-Chrysler (photo : PSA)
PSA (ici l'usine de Kenitra au Maroc) veut désormais convoler avec Fiat-Chrysler (photo : PSA)
FRANCE / ITALIE. Les rumeurs étaient persistantes depuis mardi 29 octobre 2019 au soir avec la publication sur le site internet du Wall Street Journal dévoilant un possible rapprochement entre le groupe PSA (74 mrds€ de chiffre d'affaires en 2019) et FCA Group (110 mrds€ de CA). Au matin du mercredi 30 octobre 2019, un très bref communiqué de PSA Groupe est bien venu confirmer que "des discussions sont en cours en vue de créer l'un des principaux groupes automobiles mondiaux".

L'association du Français Peugeot SA et l'Italo-américain Fiat Chrysler Automobiles déboucherait sur une entreprise valorisée à environ 40 mrds$ (22,55 mrds€ pour PSA coté à la Bourse de Paris, 18,42 mrds€ pour FCA coté à la Bourse de Milan) et quatrième mondial du secteur derrière Volkswagen, l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et Toyota. Elle réunirait les marques Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot et Wauxhall.

Au printemps 2019, FCA Group avait commencé à discuter avec l'autre grand groupe français, Renault. Mais l'Italo-Américain a décidé de les rompre en juin 2019 accusant de blocage l'État français, actionnaire de Renault (15%), comme il l'est de PSA à 12% via la Banque publique d'investissement (Bpifrance).




Lire aussi :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 15:10 Beneteau renforce sa présence au Portugal

Vendredi 3 Décembre 2021 - 11:55 Contrat record pour Dassault Aviation