Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Pas d’ouverture du transport aérien algérien au privé dans l’immédiat


Rédigé le Lundi 22 Mars 2010 à 12:13 | Lu 2039 commentaire(s)


Amar Tou freine l'entrée du privé  (photo gouvernement algérien)
Amar Tou freine l'entrée du privé (photo gouvernement algérien)
ALGERIE. Le gouvernement algérien, par la voix de son ministre des Transports, Amar Tou, a annoncé sa décision « de reporter pour une durée indéterminée l’ouverture » du transport aérien aux opérateurs privés.

Amar Tou, qui répondait à une question orale d'un député de l'Assemblée populaire nationale (APN) le 19 mars 2010, a toutefois précisé qu’il fallait d’abord tirer les enseignements des échecs qu' a subi le secteur.

Ce discours ne remet cependant pas en cause l’ouverture au privé du secteur des services des aéroports algériens.