Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Paris veut entendre trois hauts responsables des renseignements syriens



            Partager Partager

En marge du conflit syrien, Paris veut demander des explications aux services de renseignement sur la mort de deux de ses ressortissant (photo : bwbstudio/123RF)
En marge du conflit syrien, Paris veut demander des explications aux services de renseignement sur la mort de deux de ses ressortissant (photo : bwbstudio/123RF)
SYRIE / FRANCE. Les autorités françaises ont lancé, mi-octobre 2018, trois mandats d'arrêt internationaux, visant des hauts responsables des renseignements du régime syrien, pour "complicité de disparitions forcées" et "complicité de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre et de délit de guerre".

Plusieurs agences de presse française et étrangères relaient cette information, lundi 5 novembre 2018, confirmée par des sources judiciaires.

Les personnes visées, Ali Mamlouk, chef des services de renseignement de l'Armée de l'air ainsi qu'Abdel Salam Mahmoud, chef de la branche investigation et Jamil Hassan, directeur de la branche de Nan Touma (Damas) de ces mêmes services, se seraient rendus coupables d'exactions envers des citoyens franco-syriens, Patrick et Mazen Dabbagh en 2013. Portées disparues depuis novembre 2013, les victimes, père et fils, ont été déclarées officiellement mortes par Damas en août 2018. Selon la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), les deux franco-syriens seraient décédés en janvier 2014 et en novembre 2017. La FIDH accusent les trois hauts-responsables du renseignement de crimes contre l'humanité et Salam Mahmoud de crimes de guerre.

La justice française a ouvert une enquête préliminaire dès 2015 sur ces disparitions avant une information judiciaire en octobre 2016 pour "disparitions forcées et actes de torture, constitutives de crimes conte l'humanité". Le frère et l'oncle des disparus ont déposé à l'époque une plainte contre X auprès de la FIDH et de la Ligue des droits de l'Homme (LDH).


Lundi 5 Novembre 2018

Lu 1978 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE