Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Opération séduction de l’euro-région Alpes-Méditerranée auprès de TO nord-américains


Rédigé par , le Mercredi 21 Septembre 2011 - Lu 1583 fois

Si l’euro-région politique Alpes-Méditerranée est en panne, son pendant consulaire AlpMed va de l’avant. Le premier chantier engagé, le tourisme, a pour objectif de bâtir une offre commune qui vient d’être testée auprès de tour-opérateurs nord-américains.


les Présidents François MARIANI (Vaucluse), Ferruccio DARDANELLO (Piémont), Dominique ESTÈVE (PACA), Paolo ODONE (Ligurie), Nicola ROSSET (Vallée d'Aoste) (de gauche à droite) (DR)
les Présidents François MARIANI (Vaucluse), Ferruccio DARDANELLO (Piémont), Dominique ESTÈVE (PACA), Paolo ODONE (Ligurie), Nicola ROSSET (Vallée d'Aoste) (de gauche à droite) (DR)
FRANCE/ITALIE. Le tourisme figure au premier rang des priorités retenues par les chambres consulaires de Ligurie, Piémont, Val d’Aoste, PACA et Rhône-Alpes pour promouvoir un territoire, l'euro-région Alpes-Méditerranée, qui a l’ambition de s’imposer comme « un pôle touristique majeur en Europe ».

Pour présenter ce potentiel aux professionnels, un premier « éductour »  vient de se dérouler courant septembre 2011, afin de faire découvrir les richesses naturelles, culturelles, architecturales et gastronomiques d’Alpes-Méditerranée à des TO (tour opérateurs) et journalistes du Canada et d’Amérique du Nord.

Il sera suivi d’une participation d’AlpMed  au salon international du tourisme et des voyages (SITV) à Montréal du 21 au 23 octobre. En novembre, un autre rendez-vous important suivra à Mannheim où l’euro-région sera l’invitée de la convention organisée par le groupe Mercedes pour présenter ses derniers modèles à quelque 5 000 autocaristes.

La carte de l’économie pour surmonter les blocages politiques

Faire reconnaître à l’extérieur une euro-région peu connue, pour ne pas dire ignorée, sur son propre territoire, représente un pari difficile pour les chambres consulaires.

« L’économie permet de surmonter les blocages politiques, assure Ferruccio Dardanello, président de la chambre régionale du Piémont. Cette initiative sur le marché américain constitue une première étape, elle permet d’amorcer la pompe.  Nous avons ouvert un bureau permanent à Bruxelles en 2010, nous avons également créé une association qui préfigure le futur groupement européen de coopération territoriale  (GECT) ce qui nous permet déjà de monter des projets communs et d’avoir accès aux financements européens ».

Également président national des chambres de commerce italiennes (Unioncamere), Ferruccio Dardanello, fait partie des militants de la première heure qui ont œuvré à la création de l’euro-région. « On me prenait pour un doux rêveur, quand voici une quinzaine d’années nous avons lancé le GEIE Eurocin rassemblant les provinces de Cuneo, Imperia et les Alpes-Maritimes. Je suis convaincue, comme Jacques Delors, que l’avenir de l’Europe passe par les régions. Alpes-Méditerranée avec ses 1,5 million d’entreprises et un PIB de près de 500 mds €, représente un formidable potentiel, surtout dans le contexte de crise que nous traversons. Mais vu de l’intérieur, on ne s’en rend pas compte. C’est cette prise de conscience d’un territoire nouveau qui émerge qu’il nous reste à stimuler».
 















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info