Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Omicron vient gâcher les fêtes dans plusieurs pays d'Europe du Sud


Rédigé par , le Jeudi 23 Décembre 2021 - Lu 1191 fois


EUROPE DU SUD. Jeudi 23 décembre 2021, des décisions de dernière minute ont été prises dans plusieurs pays du Sud de l'Union européenne pour tenter de freiner le développement du variant Omicron de la Covid-19 durant les fêtes de fin d'année.

L'Italie avait déjà décidé le 15 décembre 2021, avec application au 16 décembre 2021, le renforcement des conditions d'entrée sur son territoire au moins jusqu'au 31 décembre 2021. Certaines régions appliquent même des mesures additionnelles encore plus restrictives comme les Pouilles (enregistrement en ligne avant le départ vers cette destination), la Campanie et la plupart des grandes villes (port du masque à l'extérieur obligatoire dans les lieux de forte affluence) ainsi que certaines communes de Sicile (test rapide à l'arrivée).

Jeudi 23 décembre 2021, le gouvernement italien a annoncé l'obligation du port du masque chirurgical à l'extérieur dans tout le pays. De plus, le masque FFP2 (de protection supérieure) sera exigé lors des événements sportifs, dans les cinémas, les théâtres et même dans les transports en commun. Toutes les festivités réunissant des foules, comme les concerts du Nouvel An, sont annulées jusqu'à fin janvier 2022.

Couvre-feu nocturne en Catalogne

Les balades nocturnes dans Barcelone en fête sont désormais interdites (photo: F.Matéo)
Les balades nocturnes dans Barcelone en fête sont désormais interdites (photo: F.Matéo)
La principauté de San Marin demande désormais à ses visiteurs d'envoyer un courriel préalable avant tout passage de sa frontière. Sur place le masque est obligatoire dans les transports et à l'intérieur des lieux publics et dans tout endroit à l'extérieur où le mètre de distanciation ne peut être observé. Les rassemblements de groupes de plus de dix personnes sont interdits à l'extérieur si cette dernière condition n'est pas remplie.

Très récemment, l'Espagne a de nouveau imposé le port du masque également à l'extérieur dans tout le pays. A l'exception de la pratique sportive et des espaces naturels (montage et plage). Les personnes seules ou entourées de personnes résidentes dans leur foyer sont aussi exemptées.

Jeudi 23 décembre 2021, une des régions du pays, et non la moindre puisqu'il s'agit de la Catalogne, a obtenu de la justice l'instauration d'un couvre-feu nocturne sur une grande partie de son territoire. Son exécutif avait demandé au Tribunal supérieur de justice de Catalogne (TSJC) de valider les mesures affectant les libertés fondamentales telles que la fermeture des discothèques, la limitation des réunions privées à un maximum de dix personnes et donc l'interdiction de sortir de chez soi de 1h à 6h du matin dans toutes les villes de plus de 10 000 habitants où l'incidence dépasse 250 cas pour 100 000 habitants sur sept jours. Ceci concerne l'intégralité d'entre elles. Dans cette région la plus peuplée du pays et la plus touristique d'Espagne ces interdictions s'appliquent à compter de jeudi 23 décembre 2021 au soir pour une durée minimale de quinze jours.

FFP ou deux masques en Grèce au supermarché

La Grèce suit le même mouvement. Le ministère grec de la Santé a décrété, jeudi 23 décembre 2021, l'interdiction des célébrations publiques de Noël et du Nouvel An ainsi que le masque obligatoire à l'intérieur comme à l'extérieur jusqu'au 2 janvier 2022. D'autre part, à partir du vendredi 24 décembre 2021 au matin, les Grecs devront porter deux masques l'un sur l'autre ou un masque FFP2 pour aller dans les supermarchés ou utiliser les transports publics. Début janvier 2022, une autre série de mesures devrait être annoncée avec notamment des restrictions concernant la participation aux événements sportifs et aux spectacles. Dans le but d'éviter un reconfinement, précise le ministre de la Santé Thanos Plevris.

En France, un Conseil des ministres est prévu lundi 27 décembre 2021 pour ficeler le projet de loi destiné à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. La stratégie est toujours de forcer la main aux récalcitrants au vaccin ou à l'administration de la troisième dose. Les propos de Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, laissent présager aussi à cette occasion l'arrivée de nouvelles mesures de protection contre la Covid-19. "La situation épidémique est critique (...) L'épidémie risque de repartir en trombe sous l'effet du variant Omicron qui circule à une vitesse phénoménale partout en Europe, avec un nombre de cas qui double tous les deux ou trois jours", souligne-t-il.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info