Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Nouvelle tension entre l'Algérie et le Maroc sur fond de haschich



            Partager Partager

L'Algérie accuse la Royal Air Maroc de transporter du haschich dans les pays africains (photo : F.Dubessy)
L'Algérie accuse la Royal Air Maroc de transporter du haschich dans les pays africains (photo : F.Dubessy)
MAROC / ALGÉRIE. Le gouvernement marocain a décidé, samedi 21 octobre 2017 de rappeler pour consultation son ambassadeur en Algérie. En langue diplomatique, ceci signifie des désaccords entre deux pays et cette sanction - régulière depuis 1994 et la fermeture des frontières algéro-marocaines à cause de la question du Sahara occidental - marque un degré supplémentaire dans la mésentente entre Rabat et Alger.

Une accusation lancée par Abdelkader Messahel se trouve à l'origine de la nouvelle brouille. Le ministre algérien des Affaires étrangères a déclaré, à Alger lors de l'université d'été du Forum des chefs d'entreprise, que les sociétés marocaines blanchissait l'argent du haschich en Afrique. "Les banques marocaines, c’est le blanchiment de l’argent du haschich, ça tout le monde le sait. C’est des chefs d’Etats africains qui me le disent", a indiqué Abdelkader Messahel. "La Royal Air Maroc transporte autre chose que des passagers, et cela tout le monde le sait. Nous ne sommes pas le Maroc, nous sommes l’Algérie. Nous avons un potentiel, nous avons de l’avenir. Nous sommes un pays stable", poursuivait-il.

Son homologue marocain a parlé de "propos affabulatoires" qui "témoignent d'une ignorance aussi profonde qu'inexcusable des normes élémentaires de fonctionnement du système bancaire et de l'aviation civile", d'une déclaration au "caractère irresponsable voire enfantin", d'"un niveau d'irresponsabilité sans précédent dans l'histoire des relations bilatérales." 

Le ministère marocain des Affaires étrangères a répliqué de plus belle en affirmant que "ces allégations mensongères ne peuvent justifier les échecs ou cacher les véritables problèmes économiques, politiques et sociaux de ce pays."

Eric Apim

Lundi 23 Octobre 2017

Lu 3263 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss