Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Nouveaux développements pour ArcelorMittal Méditerranée




Près de 3,4 millions de tonnes de bobines ont été expédiées par ArcelorMittal Méditerranée en 2013 (photo ArcelorMittal)
Près de 3,4 millions de tonnes de bobines ont été expédiées par ArcelorMittal Méditerranée en 2013 (photo ArcelorMittal)
FRANCE / MÉDITERRANÉE. Avec 40 M€ d'investissements programmés en 2014 sur la cokerie, le deuxième haut-fourneau et le train à bandes de son usine de production d'aciers de spécialité de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), ArcelorMittal Méditerranée confirme à tous ceux qui pourraient en douter sa volonté de pérenniser ses installations pour longtemps dans le sud de la France.

"Nous avons investi un milliard d'euros depuis 2000 et sur la seule période 2010-2014, la moitié des dépenses concernent des travaux d'amélioration de notre impact environnemental" indique le directeur, Joao Félix da Silva.

Cette volonté se retrouve également dans sa politique de recrutement puisque 203 embauches sont envisagées cette année pour renouveler les effectifs entre Fos (176) et l'autre site d'ArcelorMittal Méditerranée à Saint-Chély-d'Apcher (Lozère).

Automobile en tête

Relevant de la division "South West" d'ArcelorMittal "Flat Carbon Europe", l'usine fabrique cent vingt nuances nuances d'aciers dont "30% pour des produits à haute valeur ajoutée, comme des aciers de découpe laser, des aciers électriques ou pour tubes" souligne le directeur.

Elle compte 610 clients pour une capacité de production de plus de 4 millions de tonnes par an. En 2013, 3,38 millions de tonnes ont été expédiées sous forme de bobines, 114 078 tonnes en paquets de feuilles et 20 616 tonnes en refendus.

40% de la production, entre clients directs et relaminage, ont été adressés directement ou indirectement au secteur de l'automobile. Le véhicule électrique BlueCar ou la BMWi3 sont ainsi fabriqués avec des aciers sortis de Fos. 68% des expéditions ont été effectuées par la mer, 26% par le fer, 5% par la route et 1% par le fleuve.

ArcelorMittal Méditerranée a envoyé 23% de ses productions vers l'Espagne, 27% vers l'Italie, 21% vers la Turquie, 10% sur la France. "Cela nous coûte deux fois moins cher d'expédier vers la Turquie par la mer que vers Lyon par le rail. Les coûts de fret ferroviaire sont beaucoup trop élevés en France" note Joao Félix da Silva. Le reste des expéditions a été destiné à l'Afrique du Nord (4%), le Moyen-Orient (3%), l'Europe (3%) et les États-Unis (2%). 




Vendredi 13 Juin 2014



Lu 20963 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 2 Mars 2018 - 11:02 Le Français Sotralu s'empare du Portugais GNS

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA