Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Notre correspondant en Grèce sauvagement aggressé par un groupe néo-nazi à Athènes



            Partager Partager

Thomas Iacobi a été pris à partie par des neo-nazis (photo : DR)
Thomas Iacobi a été pris à partie par des neo-nazis (photo : DR)
GRECE. Thomas Iacobi, l'un de nos deux correspondants en Grèce avec Angélique Kourounis, a été pris à parti, dimanche 20 janvier 2019, dans une rue d'Athènes par un groupe de cinq personnes alors qu'il couvrait une manifestation contre l'acception du nom de Macédoine du Nord pour l'Ancienne république yougoslave de Macédoine, en cours de discussion au Parlement grec.

Après avoir été interpellé par ce mots "Toi ! C'est toi qui a fait le documentaire sur l'Aube Dorée !", il a été sauvagement agressé par des individus vêtus en noir avec un aigle bicéphale sur leurs vêtements et portant un drapeau grec. Le journaliste a subi de multiples coups de poing sur le visage.

Nos deux correspondants - qui travaillent aussi pour plusieurs titres, radios et télévision de la presse internationale - sont effectivement les auteurs d'un documentaire plusieurs fois primé "Golden Dawn : Personal Case" (2015) révélant les coulisses d'Aube Dorée, le parti grec néo-nazi.

Les agresseurs de Thomas Iacobi l'ont obligé à détruire son enregistreur (dont il a pu sauver la puce contenant l'enregistrement de toute l'altercation) et à supprimer des fichiers sur son téléphone portable qu'il a eu du mal à ne pas se faire arracher. "L'attaque n'a duré au 3 mn 30. Elle a été interrompue par l'arrivée des CRS et ces "héros" ont pris la fuite", nous confie-t-il. Joint jeudi 24 janvier 2019 par econostrum.info, il regrette cependant que "plusieurs personnes autour de lui n'ont fait que regarder sans intervenir."

Plusieurs autres photographes ont également été attaqués, plus tard, le même jour et certains se sont vus voler leurs équipements. Vingt-cinq policiers ont aussi été blessés par des jeunes encagoulés lors de cette manifestation.

Selon l'Union des photojournalistes grecs (EFE), ces attaques étaient préméditées. Le syndicat affirme que les agresseurs disposaient de photos des journalistes ciblés. "Ce serait contre-productif pour eux. J'ai du mal à adhérer à cette idée là", confie Thomas Iacobi. Rétabli, après de nombreux examens médicaux, il se prépare à retourner, jeudi 24 janvier 2019 au soir, pour couvrir une nouvelle manifestation avec sa collègue Angelique Kourounis.

"Nous exhortons toutes les forces démocratiques du pays à condamner cette attaque et à voir si leur propre rhétorique ne contribue pas à de tels incidents et à de telles attaques fascistes contre les individus, la liberté de la presse et contre la démocratie elle-même", indique dans un communiqué l'EFE.

Toute la rédaction d'econostrum.info, avec qui Thomas Iacobi travaille depuis près de dix ans, s'associe à l'Union des photojournalistes grecs pour dénoncer cette attaque d'une grande lâcheté.


Jeudi 24 Janvier 2019

Lu 1708 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Décembre 2018 - 10:12 53 journalistes tués en 2018 dans le monde


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE