Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Nissan se retire du projet d'usine de Tanger


Rédigé par , le Lundi 9 Février 2009 - Lu 4087 fois


Carlos Ghosn renonce à faire participer Nissan au projet d'une usine Renault-Nissan àTanger (photo DR)
Carlos Ghosn renonce à faire participer Nissan au projet d'une usine Renault-Nissan àTanger (photo DR)
MAROC. Carlos Ghosn, Pdg de Renault et de Nissan, a annoncé ce lundi 9 février 2009, qu’il suspendait la participation de Nissan au projet commun avec le français Renault de construction d’une usine à Tanger au Maroc.

Le constructeur automobile japonais s'apprête à publier fin mars les premières pertes de son histoire.

Cette unité marocaine devait ouvrir en 2010 avec une capacité de 200 000 véhicules (400 000 à terme en 2013), dérivés de la Logan et fourgonnettes utilitaires, pour un investissement total de 1 md€.

Près de 6.000 emplois directs et 30.000 indirects étaient attendus.

Carlos Ghosn prévoit également la suppression de 20 000 emplois chez Nissan d’ici à mars 2010 notamment en Espagne, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Japon.

Par contre aucune fermeture d’usine n’est annoncée pour le moment. Les salariés des sites subiront cependant une réduction de leurs horaires et certaines usines observeront des fermetures temporaires de quelques jours.

Lire aussi : L’usine Renault-Nissan à Tanger prend plusieurs mois de retard
Lire aussi : Renault: coup de frein sur Tanger
Lire aussi : Maroc: gros trafic en prévision pour la future usine de Renault à Tanger




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info