Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Nicosie accuse Ankara de "porter atteinte à la sécurité régionale"



            Partager Partager

MEDITERRANEE ORIENTALE. Lors d'une réunion à Nicosie, mercredi 21 octobre 2020, avec les présidents chypriotes et égyptiens, Kyriakos Mitsotakis s'en est pris violemment à la Turquie l'accusant d'entretenir des "fantasmes impérialistes assortis d'actions agressives depuis la Syrie jusqu'en Libye, en passant par la Somalie et Chypre ou encore la mer Egée et le Caucase". Le premier ministre grec dénonce les "provocations" d'Ankara. En écho, Nicos Anastasiades, président de Chypre, a affirmé que "la Turquie fait constamment augmenter les tensions et porte atteinte à la sécurité régionale."
Dans la capitale chypriote, les trois présidents ont signé un communiqué commun pour dénoncer l'attitude de la Turquie sur tous ces théâtres de conflits. Et notamment deux d'entre eux.

D'abord, la signature en 2019 d'un accord de délimitation de leurs espaces maritimes entre la Turquie et la Libye en Méditerranée orientale. Il a été déclaré illégal par les trois pays réunis à Chypre et suivi en août 2020 d'un accord du même type entre Athènes et Le Caire. Abdel Fattah al-Sissi, le président égyptien, a mis en exergue à Nicosie ce texte comme acte montrant à quoi il est possible d'arriver quand "le droit international et les institutions sont respectées." Un accord balayé d'un revers de main par le président turc.

L'Oruç Reis prolonge sa mission en Méditerranée orientale

La présence de l'Oruç Reis dans des eaux controversées attise le conflit entre la Turquie et ses voisins grec et chypriote (photo : DR)
La présence de l'Oruç Reis dans des eaux controversées attise le conflit entre la Turquie et ses voisins grec et chypriote (photo : DR)
Ensuite, l'arrivée, en juillet 2020, de navires de prospection turcs dans des eaux controversées, et au riche potentiel de gaz naturel, au large de Chypre et à proximité immédiate de l'île grecque de Kastellorizo, a été la goutte qui a fait déborder le vase diplomatique.
D'autant plus que la Turquie persiste à chercher des hydrocarbures dans cette zone, malgré les avertissements de la Grèce, de Chypre, mais aussi de la France et de l'Union européenne. Recep Tayyip Erdogan justifie cette incursion par sa volonté de protéger les intérêts des Chypriotes turcs. Lesquels viennent d'ailleurs de porter à la présidence de la RTCN (République turque de Chypre du Nord), l'actuel Premier ministre pro-turc Ersin Tatar qui prend la place de Mustafa Akinci, favorable à une réunification de l'île méditerranéenne sous forme d'un Etat fédéral.

Alors que Charles Michel, président du Conseil européen, réitérait, lors d'un sommet européen, ses menaces de sanctions envers Ankara, Recep Tayyip Erdogan a renvoyé, le 12 octobre 2020, sur site le navire Oruç Reis. Mercredi 21 octobre 2020 au soir, il annonçait même l'extension de cette mission qui devait prendre fin jeudi 22 octobre 2020. Une prolongation prévue au moins jusqu'au 27 octobre 2020 comme l'a précisé la marine turque.

Jeudi 22 Octobre 2020

Lu 790 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.