Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Nicos Anastasiades gagne le second tour de la présidentielle chypriote




CHYPRE. Finalement ce second tour des présidentielles chypriotes aura été aussi surprenant que le premier. Malgré l'annonce - selon les sondages - d'une grande abstention, finalement les électeurs se sont mobilisés à près de 74 %. Malgré celle d'une scrutin serré entre le président sortant, le conservateur Nicos Anastasiades, et Stavros Malas, soutenu par le parti communiste, la victoire s'est avérée très nette pour le sortant avec 55,99 % des voix contre 44, soit plus de dix points de différence. C’est dire si les sondages se sont trompés de A à Z.

Certes, Nicos Anastasiades se trouvait favori dès le début de cette campagne très terne, mais rien n’était moins sûr que sa victoire. Désormais, cet avocat formé aux meilleures écoles de Londres va devoir s’appliquer à faire reprendre les négociations intercommunautaires avec la partie chypriote turque. Avec comme objectif en vue la réunification du pays divisé depuis 1974, date de l’invasion de l’île par l’armée turque en réponse à un coup d’état de la dictature des colonels grecs.

La réunification en toile de fond

Nicos Anastasiades rempile pour un second mandat (photo : Gouvernement de la République de Chypre)
Nicos Anastasiades rempile pour un second mandat (photo : Gouvernement de la République de Chypre)
Ces cinq dernières années, le président chypriote a mené les pourparlers à un point jamais atteint, notamment avec l’échange de cartes de la future fédération bi-communautaire. Mais, tout a été stoppé en 2017 avec la question des puissances garantes. La Turquie veut rester puissance garante mais, les Chypriotes grecs ne veulent pas en entendre parler. Pour Nicosie, le départ de l’armée turque d’occupation, soit 40 000 soldats stationnés sur l’ile depuis plus de quatre décennies, demeure un préalable.

Nicos Anastasiades porte aussi à son actif une sortie de la crise financière de 2013 plutôt réussie notamment en négociant in extremis un plan de sauvetage de 10 mrds€ avec la Troïka des bailleurs de fonds : Union européenne, Fonds monétaire international (FMI) et Banque centrale européenne (BCE). Même si les Chypriotes n'ont jamais retrouvé leur niveau de vie d’avant la crise, ils semblent lui faire confiance tant pour la réunification du pays que pour une réelle croissance. Les prochains mois seront cruciaux pour la nouvelle équipe au pouvoir.
 
Du fait de la partition, la République de Chypre, membre de l'Union européenne et de la zone euro, n'exerce son autorité de facto que sur les deux tiers du territoire, dans le sud, où vivent les Chypriotes grecs. 
Dans le tiers nord résident les Chypriotes turcs, administrés par la République turque de Chypre du Nord (RTCN), autoproclamée et reconnue uniquement par Ankara.

Nicos Anastasiades aura donc la tâche très délicate de parvenir à des compromis avec la partie adverse sur des points majeurs, comme la présence des armées étrangères (grecque, turque et britannique), les ajustements territoriaux ou les fameuses garanties de sécurité qui impliquent la Grèce, la Turquie et le Royaume-uni.

Lire aussi pour mieux comprendre les enjeux d'une réunification à Chypre : Les négociations pour la réunification de Chypre reprennent en Suisse


Thomas Iacobi, à ATHÈNES


Lundi 5 Février 2018



Lu 1191 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 20 Juin 2018 - 08:48 522 migrants accostent en Sicile

Lundi 18 Juin 2018 - 15:49 Nouvelles augmentations massives en Égypte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Marseille, future «perle» sur une «Route de la soie» ?


avis d'expert

Jean Fouqoire, urbaniste (e.r.), associé au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
EMNES         Medener
 
Femise      Euromediterranee
 
Ipemed  APIM