Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Neuf ministres des Finances européens demandent une harmonisation des taxes aériennes



            Partager Partager

Les ministres des Finances européens réclament une coordination européenne de la tarification de l'aviation (photo : F.Dubessy)
Les ministres des Finances européens réclament une coordination européenne de la tarification de l'aviation (photo : F.Dubessy)
UNION EUROPÉENNE. Constatant que l'aviation n'est pas suffisamment mise à contribution par rapport aux autres modes de transport, neuf ministres des Finances européens* réclament, dans une déclaration commune, une coordination européenne de la tarification de l'aviation. Ils appellent la Commission européenne à proposer une initiative européenne dans ce domaine.

Selon ce texte, l'aviation civile "est exonérée de droits d’accises, les vols internationaux ne sont pas soumis à la TVA, il n'existe pas de taxation coordonnée des billets d'avion et les instruments économiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre pourraient être renforcés dans le secteur aéronautique. En conséquence, le prix des billets d'avion pour les vols internationaux ne reflète pas suffisamment le coût moyen des émissions de CO2 et des externalités négatives du transport aérien". L'impact sur l'environnement du transport aérien serait à l'origine de 2,5% des émissions mondiales de CO2 et génère des nuisances comme le bruit et la pollution atmosphérique.

Publiée jeudi 7 novembre 2019, la déclaration préconise "une meilleure coordination de la tarification de ces nuisances" qui "permettrait une application plus juste du principe du pollueur-payeur". Elle pourrait être obtenue, suggèrent les neuf ministres, "au moyen de mesures fiscales spécifiques ou de politiques similaires, tout en tenant compte des politiques et systèmes nationaux en vigueur, de la compétitivité des secteurs concernés et de la répartition géographique et du développement des infrastructures de transport dans les Etats membres".

* Olaf Scholz (Allemagne), Alexander De Croo (Belgique), Vladislav Goranov (Bulgarie), Nicolai Wammen (Danemark), Bruno Le Maire (France), Roberto Gualtieri (Italie), Pierre Gramegna (Luxembourg), Wopke Hoekstra (Pays-Bas) et Magdalena Andersson (Suède).

Vendredi 8 Novembre 2019

Lu 2472 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.