Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Neuf États membres reçoivent 14 mrds€ de prêts pour surmonter leurs dépenses Covid-19


Rédigé le Mardi 2 Février 2021 à 14:57 | Lu 1109 commentaire(s)


Neuf États membres reçoivent 14 mrds€ de prêts pour surmonter leurs dépenses Covid-19
UE. La Commission européenne a procédé, mardi 2 février 2021, au versement de prêts à neuf États membres pour un montant total de 14 mrds€. "La pandémie continue de peser sur nos économies et, si nous pouvons entrevoir la lumière au bout du tunnel, nous ne savons pas encore combien de temps il nous faudra pour l'atteindre. C'est pourquoi l'instrument SURE et la solidarité européenne qu'il représente revêtent une si grande importance", souligne Paolo Gentiloni, commissaire européen chargé de l'économie.

Cette somme, issue de la quatrième émission d'obligations sociales réalisée au titre de l'instrument SURE ( (Support to mitigate unemployment risks in emergency - Soutien pour atténuer les risques de chômage en cas d'urgence) de l'Union européenne, servira à les aider à "faire face à l'augmentation soudaine de leurs dépenses publiques destinées à préserver l'emploi. Plus précisément, ils aideront les États membres à couvrir les coûts directement liés au financement des dispositifs nationaux de chômage partiel et des autres mesures similaires qu'ils ont misent en place en réaction à la pandémie de coronavirus, y compris pour les travailleurs indépendants", comme l'indique un communiqué de la Commission européenne.

Italie (4,45 mrds€), Pologne (4,28 mrds€), Belgique (2 mrds€), Espagne (1,03 mrd€), Slovénie (913 M€), Grèce (728 M€), Hongrie (304 M€), Chypre (229 M€) et Lettonie (72 M€) vont bénéficier des 14 mrds€ débloqués.

53,5 mrds sur 90,3 mrds€ déjà versés

La souscription par la Commission européenne de ces deux obligations le 27 janvier 2021 a recueilli un "intérêt considérable de la part des investisseurs", comme le souligne l'UE, et s'est effectuée à des conditions de prix favorables. La première de 10 mrds€ d'une durée de sept ans a été levée à un taux négatif de -0,497% et la seconde (4 mrds€ sur 30 ans) à un taux de 0,134%.

Ces conditions exceptionnelles de prêts seront répercutées directement sur les États membres bénéficiaires.

A ce jour, l'instrument SURE a permis de procéder au versement total de 53,5 mrds€ à quinze pays* sur les 90,3 mrds€ déjà programmés pour dix-huit États membres. "Dans le cadre du programme SURE, l'Union a mobilisé jusqu'à 100 milliards d'euros de prêts pour les États membres de l'Union afin de protéger et de maintenir l'emploi. Les fonds sont régulièrement mis à la disposition de nos États membres, qu'ils aident financièrement à atténuer les effets de la pandémie de coronavirus", commente Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

"Après cette quatrième émission réussie d'obligations dans le cadre de SURE, nous avons maintenant versé plus de la moitié des fonds prévus au titre de cet instrument (...) Nous mettrons rapidement en œuvre le reste du programme afin de fournir tous les fonds autorisés aux dix-huit États membres qui ont jusqu'à présent demandé un soutien financier au titre de cet instrument", complète Johannes Hahn, commissaire européen chargé du budget et de l'administration.

*Italie, Espagne, Pologne, Grèce, Croatie, Lituanie, Chypre, Slovénie, Malte, Lettonie, Belgique, Roumanie, Hongrie, Portugal et Slovaquie.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation