Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Napoléon Bonaparte pose sac à terre



            Partager Partager

Napoléon Bonaparte a quitté Pinède peu après 8h30 le 9 janvier 2013. (Photo N.B.C)
Napoléon Bonaparte a quitté Pinède peu après 8h30 le 9 janvier 2013. (Photo N.B.C)
FRANCE. Deux petits milles seulement à parcourir…  Tous les regards étaient braqués mercredi 9 janvier 2013 sur le car-ferry Napoléon Bonaparte qui, après plus de deux mois passés à Pinède (port de Marseille), semi coulé puis renfloué, a fini par larguer les aussières sans propulsion mais avec l’aide des puissants remorqueurs de Boluda.

Le navire amiral de la Société Nationale Corse Méditerranée (SNCM) a rejoint à petite vitesse la forme 8 où les ouvriers des chantiers navals de Marseille l’attendaient pour réparer la brèche qui s’étend sur près de 10 m². En parallèle, les experts mandatés par les assureurs, les chantiers STX France et la SNCM vont démarrer l’examen du navire de la quille à la pomme du mât afin de déterminer l’étendue exacte des dégâts survenus suite à la tempête qui s’était abattue à Marseille le 28 octobre 2012.

« L’électricité du navire est à refaire. Nous avons des remontées d’eau jusqu’aux ponts supérieurs », explique le directeur de la flotte Erik Lacoste.

Le navire devrait séjourner en cale sèche jusqu’au 24 janvier 2013. Les grosses réparations devraient faire l’objet d’un appel d’offres européen… si la structure du navire n’a pas bougé.
D’après la SNCM, le navire devrait être immobilisé neuf mois. Il sera donc remplacé sur les lignes continent-Corse par l’Excelsior de GNV (Grandi Navi Veloci) pour une durée de dix-sept mois. Ce car-ferry entrera en service en février 2013 et battra pavillon tricolore.

Le navire n'aurait pas subi de déformation structurelle importante. Le réseau électrique devra être remplacé.  Verdict ? Fin janvier. (Photo N.B.C)
Le navire n'aurait pas subi de déformation structurelle importante. Le réseau électrique devra être remplacé. Verdict ? Fin janvier. (Photo N.B.C)
Sur les quais, les salariés de la SNCM ne cachaient pas leur amertume quant à l’avenir de leur compagnie. 

D’ailleurs, la CGT a déposé un préavis de grève pour le 14 janvier 2013, au lendemain d’un Conseil de surveillance de Véolia Transdev (maison-mère de la SNCM) décisif. Véolia Transdev doit valider à la fois des investissements navals sur le long terme, un plan de départs volontaires et la réponse au cahier des charges pour la future délégation de service public sur la Corse.

Un cahier des charges réduit à un service dit de base au départ de Marseille. Le service complémentaire n’étant pour sa part plus subventionné. Quant à l’aide sociale au passager au départ de Toulon et Nice elle devrait disparaître elle aussi occasionnant un manque à gagner de 2 et 14 M € respectivement pour la SNCM et Corsica Ferries.


Mercredi 9 Janvier 2013

Lu 1721 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.