Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Nabil Karoui, candidat à la présidentielle tunisienne, incarcéré pour fraude fiscale



            Partager Partager

Nabil Karoui, candidat à la présidentielle et en prison (photo : site Nabil Karoui)
Nabil Karoui, candidat à la présidentielle et en prison (photo : site Nabil Karoui)
TUNISIE. L'arrestation de Nabil Karoui, vendredi 23 août 2019 à trois semaines de l'élection présidentielle en Tunisie fait réagir. Candidat bien placé pour ce scrutin du dimanche 15 septembre 2019 - anticipé après le décès de Beji Caïd Essebsi - le publicitaire (président de Karoui & Karoui World) et fondateur de la chaîne Nessma TV a été intercepté par la police à un péage situé sur l'autoroute entre Béja et Tunis, puis incarcéré en vertu d'un mandat de dépôt émanant de la Cour d'appel de Tunis.

Les responsables de son parti, Qalb Tounes (au coeur de la Tunisie), dénoncent une manoeuvre de Youssef Chahed, premier ministre tunisien également candidat à la magistrature suprême et qui a délégué à son ministre de la Fonction publique (Kamel Morjane) ses pouvoirs de chef du gouvernement durant la campagne. "Il n'y a aucun doute que la décision a été politique, parce qu'une telle aberration ne peut être commise par un juge impartial. C'est un juge qui est au service du pouvoir exécutif", clame Kamel Ben Messaoud, avocat de Nabil Karoui. La ligue tunisienne des droits de l'homme demande, elle, plus de transparence sur les conditions de cette interpellation qu'elle qualifie de "précipitée dans un temps record". Et l'association n'hésite pas à indiquer qu'elle "suscite beaucoup de doutes et porte atteinte à la magistrature puisqu'elle fait penser à son instrumentalisation politique dans le but d'éliminer des rivaux". La ligue réclame "l'ouverture d'une enquête sérieuse pour connaître les circonstances de cette décision".

Même le parti islamique Ennahdha - pourtant la bête noire de Nabil Karoui - affirme, par la voix de son chef Rached Ghannouchi, ne pas être "ravi de cette arrestation, ni de voir un parti ou un responsable de parti entravé (...) Nous tenons à l'indépendance de la magistrature et nous attendons des explications de la justice sur cette arrestation."

La candidature de Nabil Karoui reste valable

Nabil Karoui (56 ans), comme son frère Ghazi (qui serait réfugié en Algérie), est accusé de fraude fiscale pour des montages financiers reposant notamment sur la création de plusieurs sociétés implantées en Algérie, au Maroc et au Luxembourg. En juillet 2019, dans le cadre de cette enquête menée par le pôle judiciaire financier et économique de Tunis depuis septembre 2016, suite à un rapport de l'ONG anticorruption I-Watch, l'homme d'affaires avait été interdit par le justice de quitter le territoire tunisien et ses avoirs avaient été gelés.

L'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a, pour l'instant, retenu vingt-six candidats pour la future élection présidentielle. La liste définitive sera publiée le 31 août 2019. L'institution a déclaré, samedi 24 août 2019, que la candidature de Nabil Karoui reste valable tant qu'une décision de justice ne la compromet pas.


Lundi 26 Août 2019

Lu 1766 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.