Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


My Med à la recherche de solutions pour protéger la Méditerranée et son littoral



            Partager Partager

Denis Philipon organise ce concours avec le Club Top 20 (photo : F.Dubessy)
Denis Philipon organise ce concours avec le Club Top 20 (photo : F.Dubessy)
FRANCE. Présenté jeudi 6 février 2020 à la Plateforme (Marseille), un concours va permettre aux start-up et Pme francophones de présenter leurs innovations pour protéger la Méditerranée et son littoral. Les compétiteurs de ce challenge baptisé My Med devront, au choix, répondre à cinq défis avec l'aide de grandes entreprises : Comment limiter les impacts des activités économiques sur la mer et le littoral ? (proposé par Airbus, Constructa et Corsica Linea); Comment développer une économie qui s'appuie sur les ressources tout en les préservant ? (Caisse d'Epargne Provence-Alpes-Corse); Comment protéger la biodiversité maritime et du littoral (Groupe des Eaux de Marseille, Foselev et Kaporal); Comment faire de la protection du littoral l'affaire de tous (Aéroport Marseille Provence, La Provence, Onet); Comment limiter et faire des déchets plastiques une ressource pour les territoires (ArcelorMittal Méditerranée, Crédit Agricole et Synchrone).

Ce concours est soutenu par quinze entreprises du Club Top 20 - qui réunit sous l'égide de la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Aix-Marseille Provence (CCIAMP) les cinquante-trois sociétés de la métropole Aix-Marseille réalisant plus de 100 M€ de chiffre d'affaires -, le Groupe des Eaux de Marseille et le Groupe Veolia. Une somme totale de 82 000 € (16 400 € pour chacun des défis) viendra récompenser les lauréats. "Il relève du rôle des grandes entreprises de penser le futur et de donner l'impulsion nécessaire à de jeunes entreprises dans le développement d'idées ou de projets qui répondent aux enjeux actuels et futurs", commente Denis Philipon, président du Club Top 20 et de Voyage Privé.

En plus, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur propose un prix coup de coeur "Cop d'avance" doté de 20 000 €. "La croissance verte est une opportunité incroyable de richesse et d'emploi", souligne Isabelle Campagnola Savon, vice-présidente de la Région.

100 000 € de dotations

Les candidatures doivent être déposées avant le 15 mars 2020 sur le site de My Med. Une première phase de sélection, avec cinquante candidatures retenues, aura lieu fin avril 2020. Puis, un jury final se réunira pour désigner les quinze finalistes qui seront accompagnés, sous forme de mentorat, par les grandes entreprises associées au concours, dans l'élaboration de leurs livrables.
Le 20 mai 2020, les start-up réaliseront leur présentation.
La remise officielle des prix (six projets lauréats) se déroulera le 20 juin 2020 à Marseille dans le cadre du Congrès mondial de la Nature.

"Au-delà d'un soutien financier, incitatif et attractif, c'est une démarche de long terme que portent les entreprises qui soutiennent ces challenges avec la volonté d'accompagner les lauréats dans la concrétisation de leurs idées", indique Laurence Paganini, directrice générale de Kaporal et administratrice du Club Top 20.

Jeudi 6 Février 2020

Lu 1671 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.