Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Moody's dégrade la note de la Tunisie


Rédigé le Lundi 21 Août 2017 à 11:45 | Lu 2245 commentaire(s)


Presque tous les indicateurs de la Tunisie virent au rouge. Photo FD
Presque tous les indicateurs de la Tunisie virent au rouge. Photo FD
TUNISIE. Dans un communiqué publié le 18 août 2017, l’agence de notation internationale Moody's dégrade de Ba3 à B1 les notes de crédit attribuées aux dettes à long terme du gouvernement et de la Banque centrale de Tunisie, tout en maintenant des perspectives négatives.

L'agence de notation estime que le gouvernement tarde à mettre en place les réformes structurelles demandées par le Fonds Monétaire International (FMI), que la balance commerciale tunisienne et la fiabilité fiscale de la Tunisie continuent de se détériorer. Le secteur public capte à lui seul 60% du budget de l'Etat. La Tunisie doit de plus en plus emprunter alors que le secteur public (banques et entreprises publiques) voit son passif augmenter et que les réserves de devises fondent comme neige au soleil. Elles sont passées de 118 à 91 jours d'importations en un an.

Selon Moody's, tous ces facteurs vont conduire à une augmentation du coût de la dette et donc à une dégradation du taux d'endettement de la Tunisie.

Les agences de notation classent la Tunisie dans la catégorie « spéculative » ou « très spéculative ». Elle est donc considérée comme un pays à risque pour les investisseurs institutionnels. La Tunisie s'enfonce dans une dangereuse spirale dont elle aura beaucoup de mal à sortir, même si le pays devrait renouer avec la croissance en 2017, en partie grâce à une timide reprise du tourisme. La production industrielle continue en revanche de baisser (-2,3% au second trimestre 2017).

 

 





Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation