Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Monsanto reconnu coupable de l'intoxication d'un céréalier français



            Partager Partager

L'herbicide Lasso est interdit dans plusieurs pays (photo DR)
L'herbicide Lasso est interdit dans plusieurs pays (photo DR)
FRANCE. Le géant mondial des semences et pesticides Monsanto (15,8 mrds$ - 14 mrds€ - de chiffre d'affaires en 2014) a été condamné, jeudi 10 septembre 2015 par la Cour d'appel de Lyon, à indemniser "entièrement" Paul François. Ce céréalier de Bernac (Charente - Sud-ouest de la France) attaquait le groupe américain suite à son intoxication en avril 2004 après l'inhalation de vapeurs de Lasso, un herbicide produit par Monsanto et utilisé par lui dans sa culture de maïs.

Ce jugement est une première en France.

Déjà en 2012, la multinationale avait été condamné en première instance, l'agriculteur étant partiellement handicapé (troubles neurologiques importants) suite à cette intoxication.

Réagissant par un communiqué suite à la décision en appel, les responsables du groupe Monsanto expliquent que "La Cour d'appel de Lyon estime qu’une faute peut être imputée à Monsanto et que cette faute est à l’origine de l’accident invoqué par Monsieur Paul François. Cette décision est contraire aux principes du droit de la responsabilité civile en France et est contredite par les éléments de preuves fournis par le plaignant. Les experts médicaux nommés par le TGI de Lyon n’ont retenu aucun lien de causalité entre l’exposition accidentelle alléguée et les préjudices allégués par Paul François. "

Monsanto étudie un pourvoi devant la Cour de Cassation.

Le Lasso est interdit dans plusieurs pays depuis 1985 (Canada) et en France depuis 2007.

Jeudi 10 Septembre 2015

Lu 3450 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.