Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Monaco veut devenir la référence en matière de tourisme responsable


La Principauté recense ses forces et ses faiblesses et lance un vaste programme de reconquête touristique avec comme fil rouge la volonté de se définir comme destination responsable et durable.


            Partager Partager

La Principauté de Monaco veut créer un label Green Port (photo F.Dubessy)
La Principauté de Monaco veut créer un label Green Port (photo F.Dubessy)
MONACO. La Direction du Tourisme et des Congrès de la Principauté de Monaco vient de livrer son plan d'action touristique pour les années 2009 à 2013. Cette feuille de route annonce quatre objectifs.

Premièrement devenir la référence en matière de tourisme responsable en s'appuyant sur l'action en la matière de la Fondation Prince Albert II de Monaco).

Ensuite consolider les résultats acquis tout en séduisant de nouvelles clientèles. Il s'agit ici d'harmoniser la communication et la promotion pour renforcer l'impact de la marque mondiale Monaco.

Troisièmement capitaliser sur les grands rendez-vous avec des manifestations prestigieuses comme le départ du Tour de France cet été 2009, le 25 ème anniversaire du Printemps des Arts de Monte-Carlo, toujours en 2009, le 100 ème anniversaire du musée océanographique et du musée d'anthropologie préhistorique en 2010, le 35 ème anniversaire du festival international du cirque de Monte Carlo en 2011 ou encore le 150 ème anniversaire de Monte Carlo en 2013....

Enfin, devenir plus performant dans l'accueil réservé aux visiteurs de la Principauté grâce à des séances d'information régulières au profit des guides professionnels, une innovation constante dans l'adaptation de la documentation mise à disposition du grand public...

Beaucoups d'atouts...

Monaco se donne des objectifs ambitieux pour enrichir son offre touristique (photo F.Dubessy)
Monaco se donne des objectifs ambitieux pour enrichir son offre touristique (photo F.Dubessy)
Ces objectifs se déclinent en seize orientations et trois cent actions mesurables.

Monaco entend en 2013 équilibrer son tourisme sur toute l'année en créant notamment le concept de "Monaco Winter Experience", regroupant tous les événements hivernaux, avec pour ambition de ne plus connaître de basse saison.

Dans cette feuille de route, la direction du tourisme dresse un constat sans concession des forces et faiblesses de la Principauté.

Aujourd'hui, la Principauté bénéficie de son aura, de sa situation géographique, mais aussi tire profit de ses transports en commun efficaces et peu coûteux, de la présence de bus nocturnes, d'un nombre important de parkings à des tarifs attractifs, de la propreté, de la sécurité, de la petite taille du pays, du nombre et de la qualité des événements sportifs médiatiques ainsi qu'un calendrier de manifestations aussi fourni que diversifié.


Mais également des faiblesses

Des forces qui ne doivent pas occulter les faiblesses : densité de la construction, circulation urbaine intense, la pollution sonore due aux chantiers en cours, manque de ponctualité et de fiabilité des taxis, fermeture des commerces le dimanche, accès pour les handicapés à développer dans une ville à plusieurs étages... Sans oublier l'accueil de bateaux de croisière et de grande plaisance qui joue en défaveur d'une volonté écologique. Autant de points sur lesquels les autorités monégasques affirment vouloir agir dans les années à venir.

La feuille de route prévoit ainsi la création d'un label "Green Port", la création d'un prix récompensant les meilleures initiatives "vertes", le développement des congrès "éco-responsables", le lancement d'une "Green card" identifiant les initiatives éco-responsables, l'organisation d'un événement phare" type journée écologique, et le développement des zones piétonnes.

Se tourner vers le futur

En dehors de la partie purement développement durable, la Principauté entend se positionner comme vitrine du futur en généralisant notamment l'accès au Wi-fi et en créant créer de nouveaux événements à dimension internationale.

En 2008 (chiffres arrêtés à fin septembre), l'hôtellerie à Monaco a généré un chiffre d'affaires de 426 M€ en hausse de 5,68% par rapport à la même période en 2007. La durée moyenne de séjour est de trois nuitées. Italiens, Français, Britanniques constituent le tiercé de tête des touristes.

Le tourisme d'affaires a généré en 2008, 159 110 nuitées (21%) tandis que celui de loisirs en générait 610 140 (79%).

Les croisières représentent 205 escales pour 231 000 passagers.


Consulter la totalité de la feuille de route de la Direction du tourisme et des congrès de la Principauté de Monaco


Vendredi 22 Mai 2009

Lu 6414 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Arabie saoudite/Russie : Après le Pacte du Quincy, le Pacte de Moscou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss