Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Moins d’argent et plus de service public sur la desserte maritime Corse


Rencontrés le 24 novembre 2010 aux chantiers croates de Brodosplit où la Méridionale mettait à l’eau son futur cargo-mixte, le Piana, le président de l’Office des Transports et le président de l’assemblée territoriale de Corse se sont clairement prononcés pour la suppression de l’aide sociale au passager et prônent davantage d’obligations de service public à Marseille et Toulon.


            Partager Partager

Dominique Bucchini, président de l'Assemblée de Corse. (Photo N.B.C)
Dominique Bucchini, président de l'Assemblée de Corse. (Photo N.B.C)
FRANCE. A la veille du débat à l’Assemblée de Corse sur la mission de service public, Paul-Marie Bartoli, président des Transports de la Corse et Dominique Bucchini, président de l’Assemblée de Corse ont sonné le glas avant l’heure de l’aide sociale au passager et du service public maritime en haute saison (service complémentaire).

Les deux hommes reconnaissent qu’ils n’avaient pas mesuré les conséquences sur les délégataires du service public qui sont en perte de vitesse alors que Moby Lines et surtout Corsica Ferries connaissent une embellie ininterrompue. « Corsica Ferries a enregistré une hausse de 40% de son trafic fret depuis le début de l’année. Nous avons atteint les limites du modèle économique et social sur la Corse», déplore Marc Reverchon, vice-président de la Méridionale délégataire aux côtés de la SNCM jusqu’au 31 décembre 2013.

Une situation d’autant plus délicate dans un contexte de réduction du budget de l’OTC qui depuis deux ans, n’est plus indexé sur l‘IPIB alors que les compagnies le sont toujours et en l’état. Si le système est maintenu jusqu’à son terme, l’OTC accusera alors une perte de 40 M€.

"L'Office va exploser financièrement"

« Nous ne pouvons continuer comme ça car l’Office va exploser financièrement. Ils vont devoir se tourner vers le budget de la Collectivité pour renflouer l’Office», souligne Dominique Bucchini.
Les Corses sont donc décidés à recadrer le service maritime en fixant à la fois les prix, les fréquences et les ports desservis.

« Si l’Assemblée de Corse nous suit, nous proposons de ne financer que le service dit de base (cargos-mixtes ndlr) au départ de Marseille et Toulon à destination de cinq ports corses : Ajaccio, Bastia, La Balagne, Porto Vecchio et Propriano. Nous allons proposer des obligations de service public. Nous conventionnerons mais nous ne subventionneront plus. Nous allons encadrer les fréquences, les horaires et les tarifs et faire en sorte que les OSP ne concurrencent pas le service de base», indique Paul-Marie Bartoli qui préconise le positionnement de deux cargos mixtes au départ de Toulon et sept au départ de Marseille.

Et si les compagnies non délégataires veulent maintenir un service maritime entre le continent et l’île elles n’auront qu’à se plier aux exigences (OSP) de la Corse.  Cette affaire risque de ne pas être au goût de la DG IV à Bruxelles….

Lire aussi : Corsica Ferries entre en campagne pour le maintien de l’aide sociale au passager

Nathalie Bureau du Colombier, à SPLIT
Jeudi 25 Novembre 2010

Lu 2750 fois





1.Posté par marinaio le 28/11/2010 17:20
Pour soutenir le dispositif d'aide sociale qui permet de faire baisser les tarifs sur les lignes maritimes entre Toulon, Nice et la Corse pour de très nombreux passagers (jeunes, étudiants, personnes âgées, personnes handicapées, résidents corses etc), la Corsica Ferries fait circuler une pétition en ligne que vous pouvez signer à l'adresse :
http://petition.corsicaferries.com/



Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.