Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Merkamueble va quitter la France


Moins d'un an après son arrivée sur le marché français, Merkamueble, l'Ikea espagnol s'apprête à baisser le rideau de son magasin de Nîmes. L'enseigne a décidé de revoir sa stratégie commerciale et de geler tous ses projets de développement en France comme en Espagne.


            Partager Partager

Merkamueble pensait avoir une situation bien assise en France, mais... (photo XDR)
Merkamueble pensait avoir une situation bien assise en France, mais... (photo XDR)
ESPAGNE / FRANCE. Un petit tour et puis s’en va... Après l'ouverture de sa plateforme logistique à Nîmes, dans le sud-est de la France, fin 2007, puis d'un magasin en juin 2008, le numéro un espagnol du mobilier haut de gamme Merkamueble nourrissait de grandes ambitions dans l’Hexagone.

Cet automne, ses dirigeants sillonnaient la façade méditerranéenne pour dénicher des terrains susceptibles d’accueillir de nouveaux points de vente dans la périphérie des grandes villes, à Montpellier, Béziers, Avignon, Aix, Marseille et Nice.

Six mois plus tard, changement de décor : l'enseigne va baisser le rideau de sa base gardoise le 24 août prochain.

La société française Merka France va être liquidée à l'amiable et ses seize salariés répartis sur les deux sites de Carré sud (le magasin, 4.500 m2) et Grézan (la plateforme logistique, 9.000 m2) seront licenciés.

Dans la foulée, le magasin et la plateforme logistique seront vendus au plus offrant. Le groupe espagnol espère récupérer une partie des 12 M€ qu’il a investi dans l’opération.

Mauvais positionnement ?

Le début de l'aventure française, à Nîmes, était pourtant encourageant. « Durant le premier trimestre, les résultats étaient conformes à nos prévisions, voire supérieurs », avance Stéphane Chevy, directeur commercial de Merka France.

L’état de grâce a fait long feu. « A partir d'octobre, les premiers effets de la crise se sont fait sentir : nous avons commencé à perdre 20 à 30 % de chiffre d'affaires ».

Avec le retournement de la conjoncture, l’enseigne espagnole fait les frais de son positionnement relativement haut de gamme : le panier moyen de ses magasins tournent autour de 700 euros, un niveau nettement plus élevé que chez le leader incontesté du secteur, le suédois Ikea.

Ce tarif plutôt élevé s’expliquait par la qualité du service : alors que les meubles en kit d’Ikea sont destinés à être emportés et montés par le consommateur, ceux de Merkamueble sont livrés et montés directement au domicile des clients par l’enseigne.

Gel des projets en Espagne

L'enseigne espagnole lance toutefois, à domicile, trois filiales pour réorienter sa stratégie.
L'enseigne espagnole lance toutefois, à domicile, trois filiales pour réorienter sa stratégie.
En Espagne, l’empire Merkamueble - 70 magasins, plus de 1.600 employés et 450 M€ de chiffre d'affaires (2006) - est fragilisé par le krach du marché immobilier national.

En 2008, les ventes de l'enseigne sur son marché domestique ont chuté de 11 % , contraignant ses dirigeants à geler tous les projets d'ouverture de magasins.

Pour enrayer l'érosion de son chiffre d'affaires, le groupe d’ameublement a décidé de réorienter sa stratégie commerciale.

Ce changement se décline à travers trois nouvelles enseignes : Merkafactory, des magasins d’usine vendant des fins de série et des produits déstockage, Muac, chaîne commercialisant des meubles design pour une clientèle de jeunes ménages, et Global Home, enseigne vendant des objets de décoration.

Ces nouvelles enseignes seront testées dès le mois de juin dans le nouveau magasin de Séville, un vaisseau amiral de 25.000 m2 inauguré le mois dernier (montant de l’investissement : 38 M€), jouxté d’une nouvelle plate-forme logistique de 45.000 m2 qui fournit les magasins Merkamueble dans toute la péninsule ibérique.

Lire aussi Valence : La puissante industrie du meuble s’oppose à la venue d’Ikea

Jeudi 14 Mai 2009

Lu 5208 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.