Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Mercadona profite de l'amélioration économique en Espagne



            Partager Partager

L'enseigne veut renforcer son image sur le segment des produits frais dans ses 1 521 points de vente (photo Mercadona)
L'enseigne veut renforcer son image sur le segment des produits frais dans ses 1 521 points de vente (photo Mercadona)
ESPAGNE. Mercadona a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires record de 20,1 mrds €. Mais le patron du groupe de distribution alimentaire, Juan Roig, n'était pas totalement satisfait à l’heure de présenter le bilan. Ce dirigeant emblématique attendait encore mieux de la reprise de la consommation en Espagne ! Le chiffre d'affaires progresse de 2 % en un an, pour un bénéfice net de 543 M€ (+5%). Mais il est vrai qu'à surface constante, les ventes reculent de 0,5 %. L’ouverture d'une soixantaine de nouveaux points de vente a donc permis à l'enseigne de progresser, malgré une conjoncture caractérisée par une baisse des prix.
 
Pour Juan Roig, dont la famille reste actionnaire majoritaire du groupe de distribution alimentaire, il s'agit d'un signe incontestable de la reprise de la consommation en Espagne. D'où l'objectif fixé pour 2015 : progresser encore au moins de 2 % en termes de ventes, et gagner davantage en compétitivité pour améliorer aussi le résultat jusqu'à 550 M€. Pour atteindre ce but, le patron de Mercadona est revenu sur son concept de « caddy menu ». « C'est une idée inspirée des restaurants, où ce qui compte ce n'est pas le prix du café, mais l'addition finale ; c'est la même chose pour nos clients, puisque ce qui les intéresse, c'est la valeur du caddy qui passe en caisse. » Et cette valeur a baissé de 2% en 2014, pour une dépense moyenne par foyer de 300 €/mois. Le patron de Mercadona y voit un challenge, qui passe par une évolution de l'image de son enseigne : « Nous ne sommes pas encore assez considérés comme des spécistes de produits frais alors que ce segment représente la moitié de nos ventes alimentaires. »
 
Mercadona va aussi recentrer son activité sur son cœur de métier, à savoir la distribution. Le groupe ne cache pas ainsi son intention de se séparer de sa filiale laitière Senoble, actuellement sous le coup d'une accusation d'entente illicite avec huit autres industriels du lait en Espagne. Ce qui ne semble pas perturber les négociations en cours avec le groupe américain Schreiber Foods, possible repreneur des deux unités de production Senoble implantées à Noblejas et Talavera de la Reina, près de Madrid.

Lire aussi : Eroski croit à la reprise de la consommation

Vendredi 6 Mars 2015

Lu 1943 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.