Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Méditerranée du Futur prépare le « sommet des deux rives » et la relance de la coopération méditerranéenne


Rédigé le Mardi 13 Novembre 2018 à 18:20 | Lu 1381 commentaire(s)

L'acte 2 de Méditerranée du Futur, une manifestation organisée par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur sur le thème « priorité à la Jeunesse et à l’Innovation ! », a réuni plus de 700 participants le 13 novembre 2018 à Marseille.


Des délégations de toute la Méditerranée ont fait le déplacement à Marseille. Photo Almodovar. Conseil Régional PACA.
Des délégations de toute la Méditerranée ont fait le déplacement à Marseille. Photo Almodovar. Conseil Régional PACA.
MEDITERRANEE. Des jeunes venus des trois rives de la Méditerranée ont fait le déplacement à Marseille pour écouter leurs aînés leur proposer de prendre le relais pour construire un autre futur. "La mer Méditerranée, certains s'y baignent, d'autres s’y noient" , constatait Renaud Muselier, à l'ouverture des débats, en remarquant, " Je fais partie de la première génération de français à n'avoir pas connu la guerre. Je ne veux surtout pas être la dernière."

Le Président de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur entend s'appuyer sur cette manifestation désormais annuelle pour faire de Marseille le moteur français de la coopération euro-méditerranéenne. L'acte 1 de Méditerranée du Futur, ciblé sur l'environnement, a, selon Renaud Muselier, permis de conduire des initiatives dans toute la Méditerranée. "Nous lançons ainsi un appel à projets pour arriver à l'objectif de zéro plastique en Méditerranée", se félicite-t-il.

Au delà des déclarations de bonnes intentions qui se sont succédé lors des discours officiels, l'acte 2 " doit lui aussi déboucher sur du concret. Méditerranée du Futur est un travail à long terme",  martèle l'élu.

Préparer le sommet des deux rives

Le « concret » pourrait se matérialiser à l'occasion du "sommet des deux rives" prévu à Marseille en juin 2019. L'acte 2 de Méditerranée du Futur prépare en quelque sorte le terrain à cette grande messe voulue par le président français Emmanuel Macron. La France espère y voir venir les chefs d’États des pays de la Méditerranée Occidentale pour relancer un processus qui a déjà fait pschitt à deux reprises, après le sommet de Barcelone, puis la création de l'Union pour la Méditerranée (UpM). "En pleine coopération avec le Ministère des affaires étrangères, la Commission européenne et l'Union pour la Méditerranée, la Région sud s'engage pleinement dans la relance d'une stratégie euro-méditerranéenne ambitieuse et nécessaire", affirme Renaud Muselier.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation