Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Marseille rétrograde 5ème port européen


Handicapé par de nombreuses grèves, le premier port français, s’est fait doubler en 2010 par Amsterdam, malgré une croissance de 3%.


            Partager Partager

Les grèves ont fait perdre 210 escales, soit 1,4 million de tonnes, au port phocéen (photo DR)
Les grèves ont fait perdre 210 escales, soit 1,4 million de tonnes, au port phocéen (photo DR)
FRANCE. Avec plus de 50 jours de grève en 2010, le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) a encore perdu des parts de marché en 2010 et encore rétrogradé. Deuxième port européen dans les années 80, il est désormais 5ème, derrière Rotterdam, Anvers, Hambourg et Amsterdam.

Les mouvements sociaux qui ont émaillé l’année et entrainés l’annulation de 210 escales représentant 1,4 million de tonnes et 4,5 M€ de chiffre d’affaires, l'ont empêché de profiter comme ses concurrents de la reprise du commerce maritime mondial.

Son activité a progressé de 3% à 85,6 millions de tonnes et 175 M€ de chiffre d’affaires, contre une croissance de 9% des ports du « range nord » et de 5% pour ceux du « range sud ». Il fait toutefois mieux que l’ensemble des ports français, en hausse de 1%, notamment parce que 2009 avait été particulièrement mauvais à Marseille !

Manque de fiabilité

La hausse des volumes du port phocéen a été portée par les marchandises diverses (+9%) et les vracs solides (+40%). A l’inverse, les hydrocarbures qui représentent les deux tiers de l’activité du port, sont en recul de 3%, notamment en raison de la grève qui a affecté les terminaux pétroliers et les raffineries.

Le trafic passagers est également en recul de 2% en raison de la chute du trafic sur la corse (-11%).
" Nous ne pouvons pas continuer à avoir un manque de fiabilité qui fait fuir nos clients et nous fait perdre des parts de marché" estime ainsi Patrick Daher, le président du conseil de surveillance du GPMM.

Les objectifs prioritaires du port sont donc de "bâtir un pacte social" qui respecte les uns et les autres et surtout la mise en application de la réforme portuaire d’ici la date limite, fin mars 2011, réforme qui doit permettre de regagner la confiance des clients.

Rendez-vous crucial

Il faut tirer les leçons du conflit : " il y a eu trente-trois jours de grève au terminaux pétroliers mais la France n’est pas tombé en panne. Il n’y a plus de marchés captifs. Toute destruction de confiance se traduit par une destruction de part de marché et par des pertes d’emploi. Arrêtons le massacre ! ", a souligné Patrick Daher à destination de la CGT qui a bloqué pour le troisième week end consécutif les ports français pendant quatre jours.

Le syndicat majoritaire dans les ports réclame l’application d’un accord sur la pénibilité permettant un départ anticipé de quatre ans avant la date légale de départ en retraite.

Mais le vote de la réforme des retraites qui limite à deux ans la possibilité de prise en compte de la pénibilité, rend caduc cet accord.

Le gouvernement demande donc aux partenaires sociaux de reprendre les négociations. Un rendez vous crucial est prévu mardi 1er février 2011 entre l’Union des ports français, l’Union des entreprises de manutention et la Fédération nationale CGT des Ports et Docks.

Lundi 31 Janvier 2011

Lu 3073 fois





1.Posté par GOUT le 01/02/2011 14:49
" Plus de 50 jours de grèves ". On croit rêver.
Encore un petit effort, Messieurs de la CGT, et le jour viendra où ce port, ruiné, sera racheté par les Chinois, comme celui du Pirée.
Et là, le problème de la CGT et autres syndicats sera vite réglé.
Ça ne sera pas le premier fleuron de l'économie que nous perdrons.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.