Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Marseille perd 111 000 croisiéristes en 2017



            Partager Partager

Marseille est le quatrième port méditerranéen sur le marché de la croisière (photo : F.Dubessy)
Marseille est le quatrième port méditerranéen sur le marché de la croisière (photo : F.Dubessy)
BOUCHES-DU-RHÔNE. Après onze années de croissance ininterrompue sur le marché de la croisière, le port de Marseille accuse un recul de 7% en 2017, avec 1,486 million de passagers. Les responsables du Club de la Croisière Marseille Provence avaient pourtant le sourire mercredi 28 mars 2018 en présentant le bilan 2017 et les perspectives 2018, à l'occasion du salon Ditex organisé par le média TourMag. Ils annoncent en effet une forte reprise. « Comme tous les ports méditerranéens, nous avons connu un coup d’arrêt dû au terrorisme en 2017 », reconnaît Jean-François Suhas, président du Club de la Croisière. « La disparition de l'armateur Croisières de France, très présent à Marseille, nous a également fait perdre 100 000 passagers. Mais le programme des armateurs pour 2018 va nous permettre de battre tous nos records cette année », poursuit-il.
 
Quatre-vingt huit bateaux de croisières devraient effectuer 513 escales dans la cité phocéenne, pour un total de 1,7 million de passagers, soit un chiffre en croissance de 13,3%. Parmi les trente-et-une compagnies présentes à Marseille en 2018, Costa Croisières et MSC Croisières cumulent 315 escales effectuées par vingt navires différents.

2 millions de passagers en 2020

Cette reprise devrait s'amplifier, pour permettre à Marseille de passer la barre des deux millions de passagers en 2020. Pour accompagner cette croissance, Provence Cruise Terminal - regroupant Costa Croisières et MSC Croisières -, qui gère les deux terminaux croisières existants, travaille avec le port de Marseille à la construction d'un troisième terminal. Son coût n'est pas encore évalué, mais le directeur général de Provence Cruise Terminal, Jacques Masson, annonce que le terminal 3 mettra à disposition des armateurs « deux postes à quai supplémentaires (6 actuellement) et un nouveau bâtiment de 10 000 m² pour l'accueil des passagers et de leurs bagages. » La société espagnole Adelta va recevoir commande de six à huit passerelles pour permettre aux voyageurs d'accéder directement aux navires.
 
Les croisières représentent pour Marseille une manne directe annuelle de 110 M€ (dépenses des passagers et retombées pour les professions portuaires).   

Arthur Maffren

Jeudi 29 Mars 2018

Lu 2693 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 12:24 La croisière s'allie au Sud €


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE