Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Marseille, base opérationnelle pour développer l’économie de la Méditerranée



            Partager Partager

Marseille, base opérationnelle pour développer l’économie de la Méditerranée
Comme au foot, la Marseille institutionnelle alterne bons et mauvais résultats. La réussite de la candidature culturelle Marseille 2013 est une belle et grande victoire !

Las, l’attribution à Barcelone du siège permanent de l’Union pour la Méditerranée (UPM), lors d’une cruelle conférence à Marseille le 4 novembre 2008, a été vécue pour beaucoup comme un revers durable bien qu'attendu. 2013 dynamisera certes, mais pour un temps limité, l’énergie de la métropole. Le siège de l’UPM apportera par contre à Barcelone des dividendes récurrents…
Dommage pour Marseille, qui, comme au foot, n’a pu réellement s'entendre avec Paris pour défendre toutes ses chances…

Des compensations –dont un centre d’analyse économique et de formation professionnelle- sont envisagées, et il faut bien sûr transformer ce lot de consolation en un projet ambitieux. Il reste à Marseille à continuer de faire ce qu’elle fait si bien, c'est-à-dire son travail de capitale de la Méditerranée en réseau.

Près de 100 organismes travaillent dans le grand Marseille sur l’Euroméditerranée. Il n’y a nulle part d’équivalent sur le pourtour méditerranéen. Marseille est bien la base opérationnelle pour développer l’économie de la Méditerranée.

Laissons à Barcelone, à qui nous souhaitons bonne chance et avec qui nous travaillerons volontiers, la visibilité médiatique et institutionnelle - dont la région a besoin - et travaillons concrètement à rapprocher les deux rives de notre mer commune.

Bénédict de Saint-Laurent
Délégué Général d’ANIMA
Un réseau partenaire d’Econostrum

Mercredi 19 Novembre 2008