Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Marseille accueille un centre de grossistes textile chinois pour rayonner sur toute la Méditerranée


Sur 60 000 m², quatre-vingt quinze grossistes à grande majorité chinois, pour la plupart déjà installés en centre-ville de la cité phocéenne, vont s'implanter dans le futur Marseille International Fashion Center à l'entrée de la ville. Un village de conteneurs va leur offrir accessibilité et facilité de stationnement.



95 magasins verront le jour dans des structures de conteneurs (photo : F.Dubessy)
95 magasins verront le jour dans des structures de conteneurs (photo : F.Dubessy)
BOUCHES-DU-RHÔNE. Des conteneurs à perte de vue entre le Centre commercial Grand Littoral et le Port de Marseille. C'est ici que se bâti le futur Marseille International Fashion Center, baptisé MIF 68. 68 n'étant qu'un chiffre porte-bonheur. Cet espace de cinq hectares - qui accueillera sur 60 000 m² quatre-vingt quinze grossistes et showrooms, principalement des professionnels chinois du textile - brigue déjà le titre de référence de la mode pour l'Europe du Sud. A l'heure où nous écrivons, 85% des cellules ont déjà trouvé preneur.

Sur le continent, il existe aujourd'hui moins d'une dizaine de centres comme celui-ci : quatre en Italie, deux en Espagne et un à Aubervilliers, près de Paris, le CIFA issu de la mutation du Sentier. Tous procèdent de la même stratégie : regrouper dans un endroit d'accès facile offrant un stationnement aisé (250 places de parking), les grossistes qui historiquement se trouvaient en centre-ville à proximité des boutiques.
Au coeur du projet marseillais se trouvent Dingguo Chen, grossiste chinois implanté dans le quartier de Belsunce à Marseille, et le groupe immobilier phocéen Résiliance. A la manoeuvre, le maître d'ouvrage Shop in Box regroupant Résiliance (Xavier Giocanti et Gurvan Lemée) qui a investit 30 M€ sur le dossier, et Foncière Patrimoine (Jean-Hubert Moitry). Les autres partenaires du dossier sont RDC Immobilier (commercialisateur et investisseur), Abaque Architectures (architecte concepteur) et la Caisse d'Epargne Provence Alpes Corse (financement).

Placé à l'entrée Nord de la ville, face au Port de Marseille et à une vingtaine de kilomètres de l'aéroport, le MIF 68 bénéficie d'une localisation idéale et d'un geste architectural avec des magasins réalisés à partir de structures de conteneurs, colorés et modulables conçus par Mathieu Cherel, du cabinet Abaque Architecture.

Entre 300 et 500 emplois localisés au MIF 68

Yiming Yin, chef de projet MIF 68, et Yinde Zheng, commerçant, entourent Xavier Giocanti de Résiliance (photo : F.Dubessy)
Yiming Yin, chef de projet MIF 68, et Yinde Zheng, commerçant, entourent Xavier Giocanti de Résiliance (photo : F.Dubessy)
Le lieu reste dédié aux professionnels du secteur qui y trouveront des références importées quasi-exclusivement d'Asie mais aussi d'Italie, et les entreprises françaises désireuses d'exporter des produits Made in France bénéficieront d'une porte d'entrée vers le marché chinois. "Nous avons voulu donner aux grossistes textile un outil de travail moderne et adapté à leur activité", explique Xavier Giocanti, cofondateur avec Gurvan Lemée en 2005 de Résiliance. "Entre 300 et 500 emplois seront localisés ici", dévoile-t-il. "Le MIF 68 est extensible à l'équivalent", précise Xavier Giocanti.

Elu président du MIF 68, Dingguo Chen, a été le premier de sa communauté à ouvrir une boutique grossiste dans la cité phocéenne dans le quartier de Belsunce. "Je suis convaincu que tous les grossistes textiles trouveront ici la réponse à leurs besoins. Le MIF 68 leur permettra dans un lieu unique et facilement accessible de pouvoir découvrir les nouvelles collections et s'approvisionner", indique-t-il. "Nos conditions de travail devenaient difficiles. Les camions venant nous livrer génèrent des embouteillages dans les petites rues où nous sommes installés", explique Yinde Zheng. Grossiste en bijouterie fantaisie, il va s'implanter au MIF 68. S'il reconnaît "payer deux fois plus de loyer" - en passant toutefois de 40 à 170 m² de surface - il s'en félicite car il "espère doubler son chiffre d'affaires".

Porte ouverte sur le Maghreb

Le centre de gros se situe au-dessus du Port de Marseille (photo : F.Dubessy)
Le centre de gros se situe au-dessus du Port de Marseille (photo : F.Dubessy)
Même enthousiasme chez Slimane Djebbar de LN Group. Cet Algérien d'origine vient d'investir dans un showroom de prêt-à-porter enfant alors qu'il préside un groupe de transport (LN Group) : "Ouvrir une boutique ici me permet de me développer non seulement avec une nouvelle activité mais aussi pour ma première affaire. Le MIF 68 va ramener beaucoup de travail dans la logistique. Nous sommes à moins d’1h30 de vol d’Alger, Casablanca ou Tunis, le port est tout proche pour affréter les bateaux : c’est un énorme gain de temps et d’argent. Pour toute la région marseillaise c’est une aubaine car non seulement cela va attirer un nouveau commerce mais aussi créer de nouveaux emplois en lien avec d’autres secteurs. Tout cela aura forcément un énorme impact. Marseille et le MIF 68 c’est le lieu où il faut être. » 
 
Vu sa position géographique, mais aussi ses intervenants, le MIF 68 vise donc plus loin que l'Europe du Sud.
"Grâce à mes produits plaqué-or Je vends déjà depuis Marseille en Algérie, au Maroc et en Tunisie", indique Yinde Zheng. "Le MIF 68 est une nouvelle porte sur le Sud et le Maghreb. De nombreux commerçants d’Afrique du Nord vont actuellement à Paris pour s’
approvisionner mais maintenant avec le MIF 68, ils n’en auront plus besoin. J’ai déjà des futurs clients d’Algérie qui veulent venir nous rencontrer", commente Slimane Djebbar.

Le MIF 68 débutera ses opérations en février 2018 pour un lancement officiel, après rodage, fin février 2018.

La filière mode-habillement-textile représente 10 000 emplois sur la région marseillaise. La part des importations chinoises de produits issus de la filière textile à destination des Bouches-du-Rhône s'établit à 37% contre 30% au niveau national.




Vendredi 22 Décembre 2017



Lu 6993 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L'égalité dans le partage successoral, qu'est-ce qui gêne les musulmans ?


avis d'expert

Razika Adnani Philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA