Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Marseille-Tanger : « peut-être l'automne prochain »



shippax

shippax



Le P-dg de Transcargo, qui opère sur les trois pays du Maghreb, et président de l'Association française du transport routier international, Marc Grolleau milite pour la création d'une liaison Ro-Ro entre Marseille et le port marocain de Tanger. Un projet qui, pour lui, « va dans le sens de l'histoire. »


            Partager Partager

econostrum.info : Quelle est la situation du Ro-Ro entre Marseille et le Maroc ?

Marc Grolleau : Voici encore quinze ans, le port de Marseille se situait au centre des relations entre la France et le Maroc, voire entre l'Europe et le Maroc, notamment pour ce qui relevait du transport par camion. Mais peu à peu les trafics ont évolué et se sont déroutés vers le tout-route via l'Espagne, en particulier à cause des problèmes qu'a connu le port de Marseille, comme les grèves à répétition. Aujourd'hui, pour un transporteur, il semble plus fiable et plus économique de traverser toute la France et toute l'Espagne plutôt que d'embarquer à Marseille.
 
Peut-on revenir en arrière ?

Il ne s'agit pas de revenir en arrière. Je crois fermement que le transport par mer constitue le transport de l'avenir, que nous raisonnions en termes de critères économiques, sociaux ou environnementaux. Entre le port de Marseille, qui est un outil formidable, et Tanger, le vrai port roulier du Maroc, le potentiel en volume de trafic existe. Mais il faut lever certains freins.
 
Quels sont-ils ?

J'en compte trois. La qualité du service, le coût de la traversée et l’image du port de Marseille. En ce qui concerne la qualité du service, il faut une double rotation hebdomadaire, en milieu et en fin de semaine, assurée par des navires dédiés et rapides, capables de tenir une vitesse minimale de 21 nœuds. En matière de prix, nous avons besoin de tarifs attractifs, notamment en jouant sur le coefficient de remplissage, ainsi que d'un meilleur contrôle de la concurrence car les camions marocains enfreignent quasi systématiquement les règles européennes. Enfin, une opération de communication peut et doit gommer la mauvaise réputation dont souffre le port de Marseille et qui est obsolète.

Marc Grolleau, le président de l'Association française du transport routier international (photo AFTRI)
Marc Grolleau, le président de l'Association française du transport routier international (photo AFTRI)
Concrètement, où en est le dossier d'une ligne Ro-Ro entre Marseille et Tanger ?

Pour l'instant, personne, entre les compagnies et les entreprises de transport, ne veut faire le premier pas. Les premières attendent des commandes fermes des secondes, mais celles-ci sont dans une stratégie « wait and see » et veulent d'abord tester un service avant de s'engager sur la durée.
 
Comment sortir du blocage ?

Il faut que les unes et les autres se parlent et s'entendent pour trouver des accords intelligents, mais surtout que soit financée la période de démarrage, par exemple en mobilisant des fonds européens.
 
En termes de calendrier, que peut-on espérer ?

Actuellement, trois compagnies se disent intéressées : deux italiennes et une espagnole. Si tout va bien et si l'on avance vite, nous pouvons imaginer une mise en service à l'automne prochain. Mais j'ai confiance : ce projet va dans le sens de l'histoire.

Lire l'ensemble du dossier

Vendredi 23 Mai 2014

Lu 3909 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.