Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Maroc Telecom investit 935 M€ dans les infrastructures téléphoniques marocaines.


Maroc Telecom, filiale à 53% de Vivendi, va consacrer d’ici 2011 plus de 10,5 milliards de dirhams à l’extension et la modernisation du réseau de télécommunication marocain.



Les nombreuses zones montagneuses du Maroc limitent l'efficacité de ses télécoms mobiles
Les nombreuses zones montagneuses du Maroc limitent l'efficacité de ses télécoms mobiles
MAROC. Maroc Telecom et le gouvernement marocain ont signé jeudi 21 mai à Rabat une convention prévoyant un investissement de la filiale de Vivendi de 10,5 milliards de dirhams, 940 M€, pour la période 2009-2011.

Cette enveloppe financiere devrait générer la création de 150 emplois et se traduire par la construction d'un nouveau siège de Maroc Telecom au quartier Riyad à Rabat.

Mais surtout, il s’agit pour l’opérateur d’étendre et de moderniser les infrastructures de télécommunication du royaume.

Le premier opérateur télécom marocain va concentrer ses efforts sur l’augmentation des capacités du réseau national, l’amélioration des connexions avec l’Europe et le désenclavement des régions montagneuses, avec plus de 7 000 petites localités non encore reliées au réseau à desservir.

Supprimer les zones blanches

Intra muros, Maroc Telecom prévoit de développer les services de convergence fixe/mobile, pour être en mesure de proposer une offre de téléphonie illimitée, de télévision et d’Internet Haut Débit, ainsi que des services comme la viso-phonie.

La mise en place de la fibre optique entre la ville de Laâyoune et Nouakchott (Mauritanie) va permettre d’irriguer les régions du sud, Boujdour, Dakhla et Aousserd.
Ces investissements devraient faciliter le développement de l’industrie des télécommunications au Maroc, qui pour l’instant représente 7% du PIB.

Sur le premier trimestre 2009, Maroc Telecom affiche une croissance de son chiffre d'affaires de 2,4% à 7,13 milliards de dirhams (636 M€) et de son portefeuille client de 9,7%. La société revendique 19,7 millions d’abonnés. Toutes ses activités, téléphonie mobile, téléphonie fixe et Internet ont leurs voyants au vert. Mais c’est la téléphonie mobile qui joue le rôle de locomotive.

Un marché qui pourrait se compliquer pour Maroc Telecom avec l’arrivée probable d’une nouvelle concurrence. Wana devrait lancer ses services en 2G (accès au marché secondaire des terminaux) et Méditel recompose son tour de table.

Lire aussi Maroc Telecom prend la majorité du capital du malien Sotelma
et Résultat net 2008 de + 18,5% pour Maroc Telecom


Gérard Tur


Vendredi 22 Mai 2009



Lu 2528 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA