Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Mario Draghi somme la Grèce d'agir pour empêcher une sortie de la zone euro



            Partager Partager

GRÈCE. Si la sortie de la Grèce de l'euro est jugé comme "une issue qui n'est ni souhaitable, ni jugée crédible" par les partenaires de la Grèce, selon Christian Noyer dans un entretien publié lundi 20 avril 2015 dans le Figaro, la situation reste complexe. Le gouverneur de la Banque de France affirme qu'un "Grexit" aurait des "conséquences surtout dramatiques pour la Grèce qui subirait une crise économique majeure sans résoudre en rien ses problèmes fondamentaux de croissance et de chômage."

Le même jour, sur iTélé, Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques, lançait, "il faut vraiment, maintenant, et il n'y a pas de temps à perdre, que le gouvernement grec produise les réformes qu'on lui demande... Mon travail, ce n'est pas de préparer la sortie de la Grèce, c'est de l'éviter. Je n'ai pas de plan B, je n'ai qu'un plan A. Le plan A, c'est la Grèce dans la zone euro, mais pour que la Grèce reste dans la zone euro, il faut maintenant des réformes. On ne peut plus tergiverser."

48 heures avant, à Washington lors de la réunion de printemps du Fonds monétaire international (FMI), c'est Mario Draghi qui tirait la sonnette d'alarme. Le président de la Banque centrale européenne (BCE) a exigé "des réformes chiffrées" en insistant sur le fait que la solution se trouvait "entre les mains du gouvernement grec", qu'il fallait être attentif à "l'impact budgétaire de ces propositions" et que ceci demandait "beaucoup plus de travail et c'est urgent !" La BCE vient tout juste d'accorder 1,2 mrd€ aux banques grecques.

Alors que les négociations s'éternisent depuis trois mois, Athènes doit remettre lundi 20 avril 2015 un programme complet et chiffré de réformes à ses trois créanciers : l'Union européenne, la BCE et le FMI. Ce programme sera étudié vendredi 24 avril 2015 à Riga (Lettonie) dans le cadre d'une réunion de l'Eurogroupe et pourrait devenir décisif sur le déblocage du versement de la dernière tranche d'aide d'un montant de 7,2 mrds€. Sans cette dernière enveloppe, la Grèce aurait du mal à honorer ses engagements et notamment l'échéance du 12 mai 2015 avec un chèque de 747 M€ à rembourser au FMI. Sans compter les 20 mrds€ dus en juin, juillet et août 2015.

La Grèce vient de se voir rétrograder en CCC+ par S&P.

Lire aussi : La Grèce se prépare à une éventuelle sortie de l'Euro

Lundi 20 Avril 2015

Lu 1110 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Décembre 2019 - 14:38 La dette publique de la France dépasse les 100% du PIB


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.