Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Marfret se développe vers l’Algérie et les Caraïbes


Marfret construit sa réussite sur l’exploitation de lignes méditerranéennes Nord-Sud et transatlantique. L’armement marseillais a lancé le 27 novembre son 8ème navire, qui vient clore un programme d’investissements de 250 M€ sur cinq ans.


            Partager Partager

Le Marajo est équipé de trois grues pour décharger les conteneurs dans des ports de taille modeste et donc sans portiques.
Le Marajo est équipé de trois grues pour décharger les conteneurs dans des ports de taille modeste et donc sans portiques.
FRANCE. Marfret a baptisé le 27 novembre le Marajo. Ce navire vient renforcer une flotte qui grossit depuis 2003 d’une unité par an, pour une enveloppe totale de 250 M€ d’investissements.

« Notre société progresse chaque année. Pas au rythme spectaculaire des lignes positionnées sur la Chine et les Etats Unis, mais de façon régulière », explique Raymond Vidil, président de Marfret. "Cela nous évite d’être concerné par l’actuelle chute des taux de fret qui frappe la plupart des armements ».

Ce groupe familial grandit lentement, mais sûrement, en suivant une stratégie à l’opposé de son voisin et partenaire, le géant CMA CGM. Les activités maritimes de Marfret affichaient 60 millions M€ de chiffre d’affaires en 1990, 111 M€ en 2000, 160 M€ en 2007 et dépasseront les 170 M€ en 2008, pour 250 salariés.

Les lignes plus modestes Nord-Sud

La société marseillaise a été créée en 1951 par le père de Raymond Vidil, Claude Vidil. Son premier bateau, un ancien trois mâts pêcheur d’Islande, transportait des marchandises diverses sur l’Algérie et la Tunisie. Puis Marfret a commencé à exploiter sa première ligne régulière en 1980, se lançant dans le même coup dans le trafic conteneurs.

La flottille comprend aujourd’hui huit porte-conteneurs en propriété. Les achats d'espaces sur les navires d’autres flottes lui permettent d’embarquer ses marchandises sur plus de 30 navires.

Avec 100.000 conteneurs transportés par an, Marfret évite les « autoroutes » Est-Ouest pour se concentrer sur des lignes plus modestes Nord-Sud. Trois navires sont ainsi positionnés sur la Méditerranée et cinq sur des liaisons transatlantiques (Amérique Centrale Caraïbes).



L'Algérie, relais de croissance pour l'avenir

La Méditerranée représentait dans les années 70 la quasi-totalité du trafic de Marfret. La PME réalise aujourd’hui 60% de son activité sur trois lignes qu’elle exploite entre l’Europe et la zone Caraïbe-Amérique Centrale. Marfret dessert la Guyane depuis une vingtaine d’années.

Pour atteindre ces ports modestes, l’armateur doit utiliser des navires à faible tirant d’eau. Il met donc en service, en partenariat avec la CMA CGM, une flottille de six portes-conteneurs adaptés à ces conditions difficiles.
La CMA CGM a déjà pris livraison de ses quatre navires. Marfret vient de recevoir le second.

Le Pacifique Sud draine 30% de son trafic et la Méditerranée seulement 10%. « Mais ce taux va monter car l’Algérie possède un formidable potentiel », assure Raymond Vidil. « J’ai positionné deux navires neufs sur l’Algérie. Je pense que ce pays ne sera que faiblement impacté par la crise. Je crois à un rebond du trafic intra méditerranéen. C’est pourquoi nous avons un départ quotidien sur l’Algérie. Il s’agit avec le fluvial d’un de nos relais de croissance pour l’avenir ».

Car Marfret investit depuis 2005 ans dans le fluvial à travers sa filiale Fluviofeeder. L’armement a déjà acheté trois barges automotrices et prendra livraison de deux nouvelles barges en 2009. Raymond Vidil les positionne dans le nord de la France et sur la Loire.

Gérard Tur
Jeudi 27 Novembre 2008

Lu 2363 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.