Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Malte va recevoir 817 M€ de l'UE pour verdir et numériser son économie


Rédigé par Eric Apim, le Vendredi 16 Septembre 2022 - Lu 1824 fois


L'UE va aider Malte à décarboner ses ports (photo: F.Dubessy)
L'UE va aider Malte à décarboner ses ports (photo: F.Dubessy)
MALTE. Dans le cadre de la politique de cohésion de l'Union européenne (UE) pour la période 2021-2027,  Malte va bénéficier d'un financement de 817 M€ après la signature d'un accord de partenariat avec l'UE. Un communiqué de la Commission européenne, publié vendredi 16 septembre 2022, indique que cette enveloppe va permettre de "soutenir le développement durable de son économie plus compétitive", pour la rendre "plus inclusive, plus verte et plus numérique".

L'UE veut remédier aux disparités existantes dans l'île méditerranéenne. Les fonds européens participeront à la " transition écologique et la sécurité énergétique du pays ainsi que sa transformation numérique. Ils amélioreront les compétences, l'emploi et l'inclusion sociale des citoyens", affirme le texte.

Les 817 M€ sont constitués à partir de plusieurs instruments. Le Fonds européen de développement régional (Feder) associé au Fonds de cohésion portent le plus gros effort avec un total de 417 M€. Cette somme contribuera à rendre les petites et moyennes entreprises plus innovantes, numériques et compétitives et viendra stimuler une économie plus intelligente et à faibles émissions e carbone. " Une part importante des fonds sera investie pour garantir l'efficacité énergétique et la capacité de stockage de l'énergie dans le pays grâce au développement d'une deuxième interconnexion électrique avec l'Italie sous la forme d'un câble sous-marin à haute tension. Cela renforcera l'approvisionnement en électricité et la sécurité dans ce domaine et contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre", précise la Commission européenne.

Décarbonation des ports maltais

Parallèlement, un investissement de 23,3 M€ issus du Fonds pour une transition juste (FTJ) sera dédié à l'alimentation électrique pour décarboner le Grand Harbour (port international de La Valette ) et le port franc de Malte (Malta Freeport), une infrastructure privée créée en 1988 et dédiée au transbordement des conteneurs dans la baie de Marsaxlokk (sud-est de l'île).

Le Fonds social européen plus (FSE+) injectera 124,4 M€ pour permettre aux jeunes et aux femmes de bénéficier d'un meilleur accès à l'emploi. Le FSE+ soutiendra également des méthodes d'enseignement et des outils d'apprentissage innovants, une éducation inclusive pour les groupes vulnérables (enfants handicapés) et l'éducation dans les domaines de la transition écologique et numérique.

" Cet accord de partenariat sera essentiel pour permettre à Malte d'atteindre ses objectifs sociaux nationaux pour 2030, fixés conformément au plan d'action sur le socle européen des droits sociaux. Je me félicite de l'orientation stratégique des investissements du FSE +, qui stimule une éducation et une formation de qualité et remédie aux pénuries de compétences", commente Nicolas Schmit, commissaire européen à l'emploi et aux droits sociaux.

Formations aux travailleurs des secteurs des soins de santé

21,8 M€ débloqués par le Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l'aquaculture (Feampa) favoriseront la croissance d'une économie bleue durable, amélioreront la résilience du secteur de la pêche et facilitera la transition écologique de ce secteur en restaurant et en conservant les ressources biologiques aquatiques et en promouvant une aquaculture durable.

Selon Virginijus Sinkevičius, ce soutien va "créer des conditions favorables au développement durable de la pêche, de l'aquaculture et des activités maritimes et côtières à Malte. En outre, il contribuera aux transitions écologique et numérique des secteurs de la pêche et de l'aquaculture, en renforçant la protection du milieu marin et de la biodiversité marine et en mettant en œuvre des solutions viables pour la décarbonation tout en contribuant à la gouvernance des océans en Méditerranée centrale".

Les 230,5 M€ restants concerneront divers projets comme " l'inclusion active, l'égalité des chances et la non-discrimination des groupes défavorisés, tels que les personnes handicapées ". Ou encore une aide alimentaire offerte aux plus démunis et des investissements dans les systèmes de santé ainsi que la recherche dans ce domaine. Malte va ainsi dispenser des formations aux travailleurs des secteurs des soins de santé, de la protection sociale et des soins, en lançant des campagnes de sensibilisation sur les modes de vie sains et le bien-être.

L'accord de partenariat adopté vendredi 16 septembre 2022 avec Malte est le vingt-et-unième après ceux conclus avec la Slovénie, la Grèce, l'Allemagne, l'Autriche, la Tchéquie, la Lituanie, la Finlande, le Danemark, la France, la Suède, les Pays-Bas, la Pologne, la Bulgarie, Chypre, le Portugal, l'Estonie, la Slovaquie, l'Italie, la Roumanie et la Croatie.

Lire aussi: La Slovénie obtient 3,26 mrds€ de l'UE pour soutenir le développement durable de son économie




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info