Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Malte accepte finalement l'accostage de deux bâteaux humanitaires



            Partager Partager

Malte trouve un accord avec sept pays européens pour répartir les migrants sauvés au large de la Libye (photo : F.Dubessy)
Malte trouve un accord avec sept pays européens pour répartir les migrants sauvés au large de la Libye (photo : F.Dubessy)
MALTE. Il aura fallu dix-neuf jours de négociations pour que Malte donne enfin, mercredi 9 janvier 2019, l'autorisation d'accostage dans le port de La Valette aux navires humanitaires des ONG allemandes Sea Watch et Sea Eye.

A leur bord, respectivement trente-deux et dix-sept migrants secourus en mer, au large de la Libye par le Sea Watch 3 (22 décembre 2018) et le Professor Albrecht Penck (29 décembre 2019).

Mardi 8 janvier 2019, plusieurs ONG françaises ainsi que la Ligue des Droits de l'Homme s'étaient émus de leur sort dans deux communiqués distincts.

Les discussions entre la Commission européenne, plusieurs états européens et Malte - dont le gouvernement conditionnait tout accostage à une répartition claire des migrants - ont débouché sur un accord.

Dans un communiqué publié mercredi 9 janvier 2019, le premier ministre maltais, Joseph Muscat, tient à indiquer qu'il a "fait valoir qu'il n'était pas logique qu'un mécanisme de solidarité ad hoc soit seulement appliqué dans le cas où un port d'escale sécurisé est refusé, et alors, les Etats membres qui font leur devoir sont ignorés. Cela enverrait un mauvais signal politique, juridique et moral. Par conséquent, en signe de bonne volonté de la part de ceux qui ont reconnu les missions de sauvetage effectuées par Malte ces derniers jours, 131 autres migrants déjà à Malte, seront également transférés dans d'autres Etats membres. Ceci montre que la reconnaissance par l'Union européenne et ses Etats membres des efforts de Malte."

Ces 131 autres migrants, recueillis par les garde-côtes de l'île méditerranéenne fin décembre 2018, ont donc été intégrés aux négociations.

La France, qui avait déjà fait connaître son intention de recevoir des migrants des deux bateaux, en accueillera soixante comme l'Allemagne, le Portugal vingt et l'Italie quinze, contre toute attente après les déclarations successives de son ministre de l'Intérieur Matteo Salvini. Les Pays-Bas et le Luxembourg en prendront six chacun.

"L'UE va envoyer ses experts pour faciliter un retour expéditif dans leur pays après un processus en bonne et due forme de quarante-quatre Bangladais faisant partie des 249 personnes déjà dans notre pays", précise Joseph Muscat.


Mercredi 9 Janvier 2019

Lu 749 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Arabie saoudite/Russie : Après le Pacte du Quincy, le Pacte de Moscou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss