Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Malgré la crise, les dépenses mondiales militaires ont progressé de 2,6% en 2020




MONDE. Selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), les dépenses militaires mondiales ont atteint les 1981 mrds$ (1634 mrds€) en 2020 par rapport à 2019, soit une hausse de 2,6% et le plus haut niveau depuis 1988. Elles "incluent toutes les dépenses publiques pour les forces armées et les activités militaires, y compris les salaires et les avantages sociaux, les frais de fonctionnement, les achats de matériel militaire et d’armes, les infrastructures militaires, la recherche et développement, l’administration centrale, le commandement et le soutien", précise le SIPRI.

Les États-Unis (778 mrds$), la Chine (252 mrds$), l'Inde, la Russie et le Royaume-Uni représentent à eux cinq 62% de ces dépenses. L'administration de Washington progresse pour la troisième année consécutive (4,4% en 2020) après sept années de baisse continue et réalise 39% des dépenses mondiales dans ce domaine. Quant à la Chine, elle affiche une augmentation (1,9%) pour la vingt-sixième année consécutive. 

En Europe, les dépenses militaires ont progressé de 4,0% et en Afrique subsaharienne de 3,4%.

2,1% du PIB de la France consacré aux dépenses militaires

La crise sanitaire n'a pas limité l'inflation des dépenses militaires (graphique : SIPRI)
La crise sanitaire n'a pas limité l'inflation des dépenses militaires (graphique : SIPRI)
En 2020, à cause des impacts de la crise sanitaire, le Produit Intérieur Brut (PIB) mondial a reculé de 4,4% selon les prévisions du Fonds monétaire international (FMI), comme le met en exergue le SIPRI. Sur cette année, les dépenses mondiales militaires ont pesé 2,4% du PIB contre 2,2% en 2019. "Il s'agit de la plus forte augmentation annuelle de ces dépenses depuis la crise économique et financière mondiale de 2009", précise l'Institut. "Nous pouvons affirmer avec une quasi-certitude que la pandémie n’a pas eu d’impact significatif sur les dépenses militaires mondiales en 2020 (...) Reste à voir si les pays maintiendront ce niveau de dépenses militaires durant la seconde année de pandémie", se questionne Diego Lopes da Silva, chercheur au programme Armes et Dépenses militaires du SIPRI.

En 2020, sur les vingt-trois pays méditerranéens (voir tableau ci-dessous), vingt-et-un ont plus dépensé dans le secteur militaire qu'en 2018, année pré-Covid-19. Les exceptions sont la Grèce et Chypre.
Ces sommes engloutissent de plus en plus de points de PIB, notamment dans cinq États : l'Algérie (6,7%), Israël (5,6%), la Jordanie (5%) et le Maroc (4,3%). Le plus économe en la matière dans le bassin méditerranéen est Malte qui ne consacre que 0,6% de son PIB à ces dépenses et seulement une somme de 78,5 M$ (le Kosovo ferme la marche avec 77 M$ mais 1,1% de son PIB).

A l'image de la quasi-totalité des trente membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), la France, sixième pays mondial dans ce classement 2020 du SIPRI, franchit, pour la première fois depuis 2009, le cap des 2% de PIB (objectif fixé par l'Alliance) consacré aux dépenses militaires. Paris atteint les 2,1%. Douze États de l'OTAN dépasse aussi ce pourcentage contre seulement neuf en 2019.

Huit des neuf membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), pour lesquels le SIPRI dispose de données, ont réduit leurs dépenses militaires en 2020. Au Moyen-Orient (onze États étudiés), elles diminuent de 6,5% à 143 mrds$. 
En Israël, elles augmentent de 0,4%.

Classement des dépenses militaires dans les pays méditerranéens

  Dépenses militaires
en M$ constants
Pourcentage des dépenses militaires par rapport au
PIB
PAYS 2018 2019 2020 2020
France 49304 50119 51572 2,1%
Italie 27122 26381 28370 1,6%
Israël 20074 20504 21704 5,6%
Turquie 19225 20603 19567 2,8%
Espagne 17024 17189 17160 1,4%
Algérie 9551 10304 9958 6,7%
Grèce 5475 5472 5237 2,8%
Maroc 3641 3721 4794 4,3%
Portugal 4090 4278 4557 2,1%
Égypte* 3762 3744 4016 1,2%
Jordanie 1973 2032 2083 5,0%
Serbie ** 795 1144 1086 2,1%
Tunisie 814 1001 1046 2,9%
Liban** 2861 2521 1036 3%
Croatie 923 1002 1031 1,8%
Slovénie 510 573 562 1,1%
Chypre 428 402 414 1,8%
Albanie 175 197 216 1,5%
Bosnie-Herzégovine 164 165 166 0,9%
République
de Macédoine
du Nord
114 146 154 1,3%
Monténégro 75,1 77,7 100,3 2,1%
Malte 64,5 83,6 78,5 0,6%
Kosovo 61,7 65,7 77 1,1%

* Données incertaines
** Estimations SIPRI
Tableau copyright econostrum. info - Sources : SIPRI 2021


Eric Apim
Jeudi 29 Avril 2021

Lu 1171 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Où en est le Partenariat Euro-Méditerranéen ?

Henry Marty-Gauquié, membre du Conseil scientifique d’Euromed IHEDN
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.