Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Maestro veut essaimer son concept de micro-brasserie en Espagne puis en France


Rédigé par Francisco Ginès, A BARCELONE, le Lundi 10 Octobre 2016 - Lu 2150 fois

Développé par le Montpelliérain Benoît Demon, le concept de micro-brasserie Maestro à Barcelone se prépare à conquérir la Catalogne, l'Espagne puis.. la France.


La bière ambrée de Maestro (photo : Francisco Ginès)
La bière ambrée de Maestro (photo : Francisco Ginès)
ESPAGNE. Inaugurée voici quelques mois sur la Rambla de Catalunya à Barcelone, la micro-brasserie Maestro a bien réussi sa saison d'été. Son concepteur, le Montpelliérain Benoît Demon, ancien communicant, s'est lancé dans un grand défi : révolutionner la vente de la bière mais aussi apprendre le castillan en accéléré.  "Comme je viens d’une famille de brasseurs, j’ai tout de même pu profiter de ces connaissances pour me familiariser avec mon nouvel univers", précise l'entrepreneur de vingt huit ans.

Cuves en inox, sacs de malt, mur de bouteilles de bières étiquetées « Maestro », sitôt entré dans sa boutique de 500 m² (dont 150 m² dédiés au stockage et à l'administratif), le visiteur plonge dans le décor d'une brasserie. Benoît Demon prévoit de produire sur place 1 000 hectolitres au cours de la première année d'exploitation.

L'unité barcelonnaise, et ses deux étages superposés, est la pionnière de ce qui pourrait devenir une chaîne.  "Nous voulons maîtriser la commercialisation et l’image, pour nous faire connaître à partir de cette implantation au centre de Barcelone ", commente le fondateur qui a investi plus de 1,5 M€ dans la capitale catalane. Cette vitrine de son concept s'est implantée à Barcelone, « "en raison de la culture locale. Les Espagnols consomment trois fois plus de bière que les Français et c’est aussi une ville très touristique. Nous avons été parmi les premiers à proposer ici ce concept de fabrication sur place, en tout cas à cette échelle, avec une équipe de vingt deux personnes en cuisine et en salle », explique Benoît Demon.


Madrid puis la France

L'enseigne française de micro-brasserie a ouvert à Barcelone (photo : Francisco Ginès)
L'enseigne française de micro-brasserie a ouvert à Barcelone (photo : Francisco Ginès)

La micro-brasserie associe à son offre de bières "Maestro" (blanche, blonde, ambrée, brune, filtrée ou pas,…), une carte de tapas. Mais là encore, le jeune entrepreneur français met de l'originalité en proposant des hamburgers au welsh, pain gallois à base de bière brune, mais aussi des flammekueches ou encore une palette de fromages français (reblochon, morbier, maroilles…). En complément bien évidemment des incontournables tapas espagnoles. Pour un ticket moyen aux alentours de 20 €. Il dispose de 200 couverts dont une cinquantaine en terrasse.

Benoît Demon ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires de 1,5 M€ HT sur sa première année d'exercice. Du succès de cette première unité devrait naître ensuite plusieurs autres magasins à Barcelone avant un lancement sur Madrid. "Puis en France, où nous envisageons d’importer le concept « Maestro » et la culture des tapas ; mais nous allons évidemment prendre le temps de nous faire connaître. "





   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info