Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


MSC Croisières signe pour 2 mrds€ de contrats avec les Chantiers de l'Atlantique



            Partager Partager

MSC Croisières s'engage jusqu'en 2030 avec les Chantiers de l'Atlantique (photo : Chantiers de l'Atlantique)
MSC Croisières s'engage jusqu'en 2030 avec les Chantiers de l'Atlantique (photo : Chantiers de l'Atlantique)
FRANCE. Basée à Genève et filiale de Mediterranean Shipping Company, MSC Croisières a signé, lundi 20 janvier 2020, deux contrats fermes avec les Chantiers de l'Atlantique pour la construction de deux navires de croisières. D'un montant de 2 mrds€ et générant 14 millions d'heures de travail à 2 400 salariés en équivalent temps plein pendant trois ans, cette commande concerne deux bateaux de classes World III (un navire de cette catégorie se trouve déjà en cours de construction à Saint-Nazaire et sera opérationnel en 2022) et World IV. Pouvant chacun accueillir 6 700 passagers, leurs livraisons sont programmées respectivement en 2025 et en 2027.

Autre volet de ce partenariat, MSC Croisières et les Chantiers de l'Atlantique entrent dans une démarche de développement d'une nouvelle classe de navires propulsés au gaz naturel liquéfié (GNL), avec quatre navires prévus (4 mrds€ supplémentaires d'investissement et 30 millions d'heures de travail). Un carburant qui, associé à des mesures d'économies d'énergie, rejette peu de dioxyde de soufre et de particules fines (-99% selon le constructeur) et réduit de 85% les émissions de NOx et de 25% celles de CO2.

Parallèlement, un autre contrat prévoit la construction d'un prototype de bateau propulsé pour partie à la voile avec deux unités à livrer à la fin de la décennie 2020. "Nous nous engageons ensemble à façonner la croisière de demain et à développer des concepts de navires qui vont bien au-delà des normes environnementales existantes. Nos entreprises travaillent déjà conjointement depuis vingt ans et ces nouveaux projets nous permettent d’envisager l’avenir avec enthousiasme", souligne Laurent Castaing, directeur général des Chantiers de l'Atlantique.

"Les trois accords signés aujourd’hui prolongent notre plan d’investissement jusqu’en 2030. Ils relèvent d’un partenariat exceptionnel avec Chantiers de l’Atlantique, qui ont déjà livré à MSC Croisières  quinze navires hautement innovants au cours des deux dernières décennies, qui verra beaucoup plus de navires prendre vie sur les quais de Saint-Nazaire dans les dix prochaines années.  Ils confirment également l’engagement du secteur en faveur de la durabilité environnementale ainsi que le soutien de la part de MSC Croisières afin que l’industrie nationale française se positionne comme un leader mondial dans le développement de technologies de nouvelle génération et d’autres solutions", commente Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières.

Lundi 20 Janvier 2020

Lu 1037 fois




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.