Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


MAP veut garder l'avantage en Algérie


Après un premier projet réussi à Alger, l'agence marseillaise d'architectes MAP veut se développer au Maghreb.


            Partager Partager

L'école française d'Alger entamera en septembre 2013 sa seconde rentrée (photo MAP)
L'école française d'Alger entamera en septembre 2013 sa seconde rentrée (photo MAP)
FRANCE / ALGÉRIE. "Nous croyons beaucoup dans ce pays et nous voulons conserver notre longueur d'avance. Nous avons l'avantage d'avoir déjà réalisé sur place !" Fabienne Betoulaud, associée de MAP (Marseille Architecture Partenaires) s'enorgueillit de la construction de l’École française d'Alger (maternelle et primaire) sur 3 209 m² de Shon.

L'agence phocéenne a travaillé avec l'entreprise turque Bilyap. "Ce chantier nous a ouvert le marché algérien en nous permettant de travailler avec les intervenants locaux dont la société algérienne Mahgoun Mihoubi, maîtres d’œuvre d'exécution" souligne Fabienne Betoulaud. L'associée veut désormais capitaliser sur cette expérience, "malgré les contraintes, l'opacité et le circuit de décisions qui nous échappe ."

Ce concours gagné en 2009 et livré en septembre 2012 répondait à un appel d'offres de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) et prévoyait la démolition d'une ancienne école de l'AEFE désaffectée depuis dix ans et sa reconstruction. Un investissement total de 4,27 M€.

Depuis, MAP a répondu à plusieurs appels d'offres, dont celui de l'hôpital pédiatrique de Baba Hassen dans la banlieue sud-ouest d'Alger (procédure annulée puis donnée à des Tunisiens), mais sans succès. L'agence travaille aujourd'hui sur un acte de candidature pour la construction de 130 000 logements dans tout le pays.

MAP intéressé par le Maghreb

"Les besoins en Algérie sont réels. Le pays compte un manque énorme d’infrastructures. Nous visons surtout le nord où se situent les grandes villes." Fabienne Betoulaud, qui peut compter sur Bachir Chabou, Algérien responsable de la structure parisienne, ne travaillera plus avec des intermédiaires. "Les Français semblent un peu frileux et viennent avec des intermédiaires souvent peu fiables alors que les autres Européens traitent en direct. Nous aurons donc sur les futurs appels d'offres des partenaires mais pas d'intermédiaires."

'Notre style de vie, notre histoire, notre climat, notre architecture, tout nous rassemble. Il n'est pas plus long d'aller à Alger qu'à Paris depuis Marseille. Les décideurs que nous rencontrons en Algérie semblent décidé à entretenir des liens privilégiés avec la France. D'autant plus que ce pays reste facile d'accès car, pour la plupart, les lois et les règlements, comme par exemple les dépôts de permis de construire, ressemblent aux nôtres" souligne Fabienne Betoulaud.

Même si ce n'est pas encore d'actualité, MAP pourrait même se doter d'un pied-à-terre dans ce pays.  "Installer un bureau en Algérie n'est pas inenvisageable. Nous disposons de suffisamment de contacts sur place pour le décider en 24h et nous le ferons. Mais en nous appuyant sur un grand projet" précise l'associée.

L'agence marseillaise vise également le Maroc, la Tunisie et la Libye. Elle travaille d'ailleurs dans ce dernier pays à une remise de candidature sur une plate-forme logistique (MAP a déjà réalisé celle de l'AP-HM à Marseille) avec le ministère libyen de la santé.

"Nous restons très intéressés par le bassin méditerranéen de par sa proximité. Une agence de notre taille a la nécessité de déployer ses ailes au-delà de son territoire" précise Fabienne Betoulaud.

Né en 2011 de la fusion de trois agences marseillaises (Atelier 9, dE&cRL, RTA) et dirigée par six architectes provençaux, Guy Daher, François Guy, Denis Eisenlohr, Camille Richard-Lenoble, Renaud Tarrazi et donc Fabienne Betoulaud, MAP (60 salariés) est implanté à Marseille et dispose depuis juin 2013 d'un bureau à Paris.

MAP prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 6,8 M€ en 2013.

Vendredi 5 Juillet 2013

Lu 10952 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.