Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Lisbonne accorde un délai aux banques portugaises pour le remboursement des prêts d'Etat


Rédigé par Eric Apim, le Mercredi 22 Mars 2017 - Lu 2243 fois


La BES a été sauvé par le Fonds de résolution (photo : DR)
La BES a été sauvé par le Fonds de résolution (photo : DR)
PORTUGAL. Le gouvernement portugais a décidé, mardi 21 mars 2017, d'allonger de trente ans le remboursement des emprunts d'Etat fait aux banques portugaises en 2014. Les 4,38 mrds€ consentis via le Fonds de résolution des défaillances bancaires (Fundo de Resoluçäo) ont permis de sauver la Banco Espirito Santo (BES) en 2014 et la Banif en 2015.

Le délai de remboursement repoussé à décembre 2046 va "garantir la stabilité du système financier, après une période de profonde récession et aider à renforcer la capitalisation des banques portugaises, ainsi que la compétitivité de l'économie portugaise", souligne le ministère portugais des Finances dans un communiqué.

Les banques ont déjà alimenté à hauteur de 967 M€ le Fonds de résolution entre 2013 et 2016. Leur contribution se stabilisera à 250 M€ dans les années à venir.

Sur les 3,9 mrds€ prêtés à BES, l'Etat a reçu 270 M€ de remboursements. Sur les 489 M€ prêtés à Banif, il a perçu 136 M€ en remboursement anticipé.

Lire aussi :La Commission européenne autorise la recapitalisation de Caixa Geral de Depósitos















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info