Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Les touristes israéliens boudent la Turquie


Rédigé par , le Lundi 12 Septembre 2011 - Lu 1532 fois


L'absence de touristes israéliens ne touchera qu'à la marge la fréquention (photo F.Dubessy)
L'absence de touristes israéliens ne touchera qu'à la marge la fréquention (photo F.Dubessy)
ISRAËL / TURQUIE. Alors que depuis le 2 septembre 2011, la Turquie est une destination bannie des Israéliens, selon l’Autorité des aéroports israéliens, le mois d’août 2011 avait atteint des sommets avec 84 000 touristes israéliens qui ont voyagé en Turquie, soit 60,5 % de plus qu’en août 2010.

 «Début septembre 2011 le nombre de touristes israéliens en Turquie est carrément passé à zéro » a déclaré Gilad Brovinsky le directeur exécutif de Disenhaus Tours, une des plus importantes agences de voyages israéliennes, lors d’une interview pour le Jerusalem Post« À cause de ce qu’on entend aux informations, nous avons dû faire face à des annulations en masse ».

Même si énormément d’Israéliens passent leurs vacances en Turquie, le tourisme turc ne souffrira pas vraiment de la perte des Israéliens. D’après le quotidien Globes, les touristes israéliens ne représentent que 1 % des 30 millions de touristes qui visitent la Turquie chaque année.

Lire aussi: La Turquie expulse l'ambassadeur d'Israël















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info