Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les touristes étrangers ont boudé la région PACA cet été


L'Euro 2016 a permis de limiter la casse, mais la région Provence Alpes Côte d'Azur, première région touristique de France, a vu cet été la clientèle étrangère bouder ses plages. Les touristes auraient dépensé en juillet/août 6,3 mrds€ en PACA contre 6,6 mrds en 2015.


            Partager Partager

Les touristes étrangers fortunés ont délaissé les plages françaises (photo : GT)
Les touristes étrangers fortunés ont délaissé les plages françaises (photo : GT)
FRANCE. Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), Christian Estrosi, a livré mercredi 7 septembre 2016 un premier bilan de la saison touristique. Si la Provence et la Côte d'Azur résistent mieux que la capitale, les chiffres demeurent tout de même mauvais avec une baisse de 3% des nuitées en juillet et août 2016 (105 millions contre 108 millions en 2015). Selon Christian Estrosi, Paris enregistrerait -15% sur la même période.  

Les attentats de Paris, la grogne sociale du printemps et du début de l'été, l'Etat d'urgence et le 14 juillet sanglant de Nice expliquent ce recul qui intervient après une année 2015 exceptionnelle. Si les Français sont venus plus nombreux qu'en 2015 passer leurs vacances en PACA, les étrangers, particulièrement les Allemands, Chinois, Russes et Anglais, ont choisi d'autres destinations. En juillet, la baisse des clientèles internationales s’élève à - 3,5% au niveau régional. « Sur l’aéroport de Nice, depuis les attentats, on constate un déficit de séjours avion GDS (plate-forme de vente de billets électroniques) de 15%, surtout marqué pour les Chinois (-52%), les Japonais (-45%), les Russes (-34%), les Brésiliens (-27%), les Allemands (-25%) et les Moyen-Orientaux (-18%) » affirme Christian Estrosi.
 
L'Euro 2016 a compensé cette désaffection en juin. De même, les sites historiques, les festivals, les musées, les stations de montagne résistent bien. Le festival d'Avignon gagne 8 000 visiteurs, les rencontres internationales de la Photographie d’Arles 7 000.

Inquiétudes pour 2017

L'arrière-pays a mieux résisté que le littoral (photo : GT)
L'arrière-pays a mieux résisté que le littoral (photo : GT)
Mais juillet et août se soldent globalement par des reculs de fréquentation sensibles. Plus grave, la clientèle haut de gamme boudant le plus la France, la baisse de chiffre d'affaires dépassera très probablement en pourcentage celle de la fréquentation. Selon une première estimation, les touristes ont dépensé en PACA 6,3 mrds € contre 6,6 mrds € en juillet et août 2015, soit un recul de 4,5% . « La baisse de fréquentation est surtout constatée au niveau des clientèles internationales, dans l’hôtellerie moyen et haut de gamme et dans les territoires urbains, plus particulièrement sur la Côte d’Azur » souligne Christian Estrosi. L’hôtellerie de luxe accuse une chute de chiffre d'affaires par chambre de -22%
 
Tout aussi inquiétant, mais logique, cette baisse semble s'accentuer après le massacre de Nice. « Atout France indique que depuis l'attentat le taux d'occupation dans les hôtels de la ville de Nice aurait chuté de 20,5% en moyenne, comparé à la même période (14 juillet - 10 août) l'an dernier » détaille Christian Estrosi. « Le volume de nouvelles réservations reste, à ce jour, toujours très inférieur à celui de l’an passé à la même période ». Dans le domaine du tourisme d'affaires, « les professionnels sont inquiets car, le flux de nouvelles réservations pour la fin d’année 2016 et pour 2017 est très faible malgré leurs nombreuses relances. De nombreuses demandes de devis ne se concrétisent pas par des réservations » poursuit Christian Estrosi.
 
Pour soutenir le secteur, la région PACA va mobiliser tous ses dispositifs de soutien aux entreprises concernées par les conséquences économiques de l’attentat de Nice, particulièrement dans le domaine du crédit. Elle va également investir 1 M€ dans deux campagnes de communication. La région demande à l'Etat français de participer à cette campagne, à hauteur de 1 M€, comme cela avait été fait pour Paris après les attentats de novembre.

Gérard Tur

Jeudi 8 Septembre 2016

Lu 1306 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juin 2019 - 12:04 Virtuo franchit les Pyrénées


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.