Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Les technologies vertes règnent en maître à la conférence Eilat-Eilot


Pour la quatrième année consécutive, du 22 au 24 février 2011, la ville balnéaire d'Eilat, sur les bords de la mer rouge, a accueilli Eilat-Eilot, une rencontre internationale sur les écotechnologies et l'occasion pour Israël de présenter ses initiatives industrielles environnementales et ses grands projets gouvernementaux. Deux grands thèmes récurents cette année : la réduction des émissions de gaz à effets de serre et la production d'énergie solaire.


            Partager Partager

Les technologies vertes règnent en maître à la conférence Eilat-Eilot
ISRAËL. La conférence internationale Eilat-Eilot, a réuni en 2011 quelques 2 000 professionnels du secteur des technologies vertes, venus du monde entier. 

Cette année, le programme Européen de recherche industriel Eureka a tenu en parallèle son congrès "Cleantech", au même moment, afin de faire  plusieurs séances communes aux deux congrès.

D'après Dorit Banet, la directrice exécutive de la conférence Eilat-Eilot, "la plus importante déclaration  de la conférence est l'annonce d'un budget gouvernemental de 2,2 mds NIS (438 M€), consacré à  la réduction d'émission de gaz à effets de serres, l'argent sera reparti durant les prochaines années." 

Ouzi Landau, le Ministre des  Infrastructures nationales a déclaré que les allocations  couvriront  50 % des investissements et des dépenses d'une série de projets, avec un budget qui s'élèvera en tout à 400 millions de shekels. Les compagnies bénéficiaires, seront choisies pendant les années 2011 et 2012.

Le Ministre a aussi annoncé que la construction du Parc des énergies renouvelables de  Timna, en grande partie fiancée par l'Etat, dans la région d'Eilat, au Sud du Néguev, allait commencer au mois d'avril 2011.

"Cet immense projet dont l'installation devrait durer dix ans, produira 600 MW d'énergie et transformera la région d'Eilat en une véritable “Silicon Valley” des énergies vertes"  explique Dorit Benet. Le parc de Timna,  réunira des prjets nationaux et étrangers, il produira de  l'énergie solaire, éolienne et des biocarburants. 

L'année 2011 sous le signe du soleil

Le projet Aora. Photo (DR)
Le projet Aora. Photo (DR)
De nombreux projets liés à la production d'énergie solaire, devraient recevoir des subventions gouvernementales.
 
Le projet Aora, s'est distingué avec la toute première centrale thermique du monde  fonctionnant à la fois grâce au bio carburant  et aux rayonnements solaires. Imaginé par le  Weizmann Institute of Science, le projet appartient au groupe EDIG Solar, avec un design de Haim Dotan Ltd. Architects.

Une  tour de trente mètres qui peut générer 100 kW d'électricité en plus des170 Kw  d'énergie thermique. Lorsque les rayonnements solaires sont insuffisants la tour utilise du biocarburant, et produit de l'électricité 24h sur 24.

Le leader de l'énergie solaire en Israël, Arava Power, s'est aussi vu promettre une allocation gouvernementale pour  la construction de trois usines photovoltaïques sur des terrains appartenant à des bédouins du Néguev. La compagnie, qui a loué 370 Dunams (37 hectares) de terres appartenant à deux clans de bédouins, va enfin commencer la construction des centrales qui produiront plus de 20 mégawatts  d'électricité.
 
Le maire de Rahat, la plus grande ville bédouine du Néguev, Abu Seheban, a annoncé lors de la conférence: " Il s'agit d'une décision historique! L'installation de ces infrastructures  sur nos terres peut créer des opportunités d'emplois formidables pour la population bédouine".

Plus de 1 000 mégawatts d'électricité devraient être produits d'ici 2020, sur des terrains bédouins loués par la Compagnie Arava Power.

Les présentations communes aux deux  congrès Eureka et Eilat-Eilot, ont principalement évoqué  le projet de panneaux solaires flottants développés par un partenariat franco-israélien: le groupe  EDF et l'israélienne Solaris Synergy.

L'idée principale est : "Comment épargner les terres cultivables tout en produisant de l'énergie renouvelable",  a souligné le porte parole de la startup israélienne Solaris Synergy.

La jeune société affirme qu'à grande échelle, des systèmes photovoltaïques à concentration (CPV) pourraient être installés sur des surfaces d'eau et la fabrication du premier prototype, un système de 200 kW sur un plan d'eau, en Israël,  est prévue d'ici la fin de l'année 2011.

Israël prévoit de produire 20% de son électricité d'ici 2020 grâce aux écotechnologies.


Mercredi 2 Mars 2011

Lu 2413 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Juin 2019 - 10:34 Le Maroc relance l'appel d'offres Noor Midelt II



1.Posté par Girardin Industriel le 08/03/2011 12:25
Merci pour cette information. J’apprécie vraiment votre travail, continuez!


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.