Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les six clusters algériens se regroupent dans une plate-forme d'échange



            Partager Partager

Les clusters algériens se rapprochent pour mieux relever leurs défis communs (photo : Algeria Clusters)
Les clusters algériens se rapprochent pour mieux relever leurs défis communs (photo : Algeria Clusters)
ALGÉRIE. Les six clusters algériens* décident de créer une plate-forme d'échanges "afin de s'entraider à relever leurs défis communs", comme le précise un communiqué. Elle prend le nom d'Algeria Cluster.
L'accord, signé le 15 octobre 2019 au ministère de l'Industrie et des Mines à Alger, prévoit une feuille de route de soutien des clusters définie par l'Agence de développement de la Pme et de la promotion de l'innovation (ADPI-PME). "Nous réunissons les représentants des clusters qui ont surmonté les difficultés de démarrage, à l'effet de renouer le lien avec eux et d'envisager une seconde phase de collaboration qui nous est actuellement possible grâce à la loi 14-02 relative au développement de la Pme", souligne la ministre Djamila Tamazirt. Ce texte prévoit "une aide matérielle et immatérielle aux associations et groupements, visant le renforcement de l'intégration des chaînes de valeurs", précise-t-elle.

Présidé par Mourad Bouattou (président du Cluster Boisson-Agrologistique), Algeria Cluster a pour vocation de servir d'incubateur des clusters mais aussi des start-up en Algérie. Plusieurs clusters se trouvent actuellement en formation dans ce pays dans le domaine de l'industrie agroalimentaire, des industries créatives ainsi qu'un Club des Exportateurs Agroalimentaires.
Algeria Cluster va également développer des partenariats en Méditerranée et vient récemment de signer, à Paris, un MoU (Memorandum of Understanding ou protocole d'entente) avec France Cluster. "Ceci marque notre volonté commune de nous développer à l'international", commente Mourad Bouattou.

Les clusters veulent être considérés comme des entités économiques d'utilité publique

Les clusters sont nés en Algérie à partir de 2015, dans le cadre d'un partenariat avec l'agence allemande de coopération internationale GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit). Djamila Tamazirt veut mieux les soutenir "non seulement en phase de constitution, mais pour atteindre un niveau de développement qui se rapproche des clusters d'innovation développés de par le monde." Selon la ministre de l'Industrie et des Mines, "cette collaboration renforcera la partenariat public-privé et ne peut avoir que des retombées positives sur la diversification de notre économie, fragilisée par sa dépendance aux hydrocarbures."

Les représentants de ces clusters souhaitent que leurs regroupements soit légitimées "sur le plan juridique comme des entités économiques d'utilité publique en leur conférant des rôles structurants dans l'écosystème des filières en qualité de partenaire dans la stratégie de développement nationale et locale", comme l'indique un communiqué.


* GIE Cluster Boisson-Agrologistique, Cluster Hôtellerie-Tourisme-Sources thermales, Cluster Mécanique de précision, Algeria Digital Cluster, Cluster de l'Energie Solaire, Cluster Dattes.

Jeudi 24 Octobre 2019

Lu 2078 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.