Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les résultats des législatives espagnoles ne permettent pas de régler la crise politique



            Partager Partager

Pedro Sanchez ne réussit pas son pari d'obtenir la majorité absolue au Parlement espagnol (photo : Pool Montcloa/JM Cuadrado)
Pedro Sanchez ne réussit pas son pari d'obtenir la majorité absolue au Parlement espagnol (photo : Pool Montcloa/JM Cuadrado)
ESPAGNE. Le verdict des urnes après les élections législatives du dimanche 10 novembre 2019 confirme l'impasse politique dans laquelle se trouve l'Espagne. Si le parti socialiste (PSOE) du chef du gouvernement sortant Pedro Sanchez est bien arrivé en tête avec 28% des voix (120 sièges), il perd trois sièges par rapport au dernier scrutin d'avril 2019. Il n'obtient pas la majorité absolue.

Le Parti Populaire (PP - Droite) avec 21% des voix remonte à quatre-vingt huit sièges contre soixante-six au précédent vote, alors que l'extrême droite, menée par le parti Vox, double dans le même temps son nombre de députés passant à cinquante-deux et devenant le troisième parti d'Espagne (15% des bulletins). Podemos (gauche radicale) chute de trente-trois à vingt-six sièges (10% des voix) et Ciudadanos (8%) perd quarante-sept sièges.

Albert Rivera, le numéro un de ce parti centriste libéral n'obtient donc plus que dix députés, contre cinquante-sept en avril 2019. Il a décidé de démissionner de son poste de député et de quitter la vie politique. Albert Rivera avait réussi à imposer en 2015 l'entrée de son jeune mouvement au sein du Parlement espagnol et à l'imposer comme une alternative au Parti Populaire (libéral) et au Parti socialiste.

Les tractations débutent pour réussir à construire une équipe pour pouvoir diriger un pays dont l'unité est sérieusement remise en cause par divers mouvements indépendantistes, notamment en Catalogne. Mardi 12 novembre 2019 en début d'après-midi, Pedro Sanchez et Pablo Iglesias, patron de Podemos, annonçaient un accord de principe pour former un gouvernement de coalition. Il ne suffira pas cependant à obtenir la majorité absolue au parlement et le chef du gouvernement espagnol devra séduire d'autres formations.

Mardi 12 Novembre 2019

Lu 1093 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.